Obamacare : la fin du méga-bug ?

  • A
  • A
Obamacare : la fin du méga-bug ?
Depuis son lancement le 1er octobre, le site de l'Obamacare accumule les bugs.@ CAPTURE D'ECRAN
Partagez sur :

RATAGE - Deux mois après son lancement catastrophique, le site internet de la réforme emblématique d’Obama est toujours en rade.

L’INFO. Pas de Thanksgiving pour eux. Alors que la plupart des Américains s’apprêtent à festoyer et déguster la traditionnelle dinde, l’équipe technique chargée du site de la réforme de la santé aux États-Unis reste au charbon. Leur mission : réparer les bugs qui ont sérieusement terni le lancement de l’Obamacare, la mesure emblématique du président Obama, et ce avant le 30 novembre, selon Time. Autant dire qu’ils ont du pain sur la planche.

Un site plein de bugs… Le 1er octobre, l’administration Obama lance le site healthcare.gov, qui doit permettre aux Américains dépourvus d’assurance santé de s’inscrire pour en souscrire une. En cas de refus, ils risquent des pénalités. Sauf que le lancement est loupé : des bugs empêchent de nombreuses inscriptions sur le site. Au départ, ce fiasco passe presque inaperçu, puisqu’il se produit en plein bras de fer budgétaire entre démocrates et républicains. Mais au bout d’un moment, le ratage devient carrément gênant pour Barack Obama, qui finit par concéder : "nous avons raté le lancement de cette réforme".

Le mea culpa de Barack Obama :

… et mal conçu. Mercredi, Julie Bataille, porte-parole des Centers for Medicare and Medicaid Services (CMS), a prévenu qu’il restait encore "beaucoup de travail" aux informaticiens pour résoudre les nombreux bugs. En cause, selon un expert interrogé par Time, la conception du site, qui comprend trop de "cookies", ces fichiers qui enregistrent des informations sur la navigation d’un utilisateur. Le site présente aussi d’importants problèmes de sécurité, qui le rendent vulnérable à des attaques.

obamacare 930

© Reuters

"Deadline" : 30 novembre. Désormais, le site est censé pouvoir accueillir 25.000 usagers en même temps, une capacité qui doit être doublée d’ici samedi. A cette date, le 30 novembre donc, le gros des bugs devra avoir été réparé. Mais les autorités, prudentes, préviennent qu’il pourra encore y avoir des délais pour accéder au site. Signe du peu de confiance que la Maison-Blanche semble avoir dans son site, elle a enjoint les Américains à ne pas se ruer immédiatement sur le site dès samedi, pour éviter de le surcharger, rapporte CNN.

Des reculades du gouvernement. En attendant, le gouvernement, qui a peut-être voulu aller trop vite sur l’application de la réforme phare de Barack Obama, multiplie les reculades. Le lancement d’un programme d’échange d’assurances en ligne pour les petites entreprises a été repoussé mercredi d’un an. Le 14 novembre, le président américain avait déjà accepté d’amender sa loi pour que les Américains dont les forfaits d’assurance ont été résiliés ne se retrouvent pas hors-la-loi. Et côté chiffres, on est loin du compte. Le gouvernement tablait sur l’inscription de 7 millions de personnes à l’Obamacare d’ici mars 2014. Mais pour le seul mois d’octobre, l’administration Obama comptait sur 500.000 inscriptions de fonctionnaires, mais n’en a recensé que 106.000.

sur le même sujet

DÉCLARATION - Le mea culpa d'Obama

ZOOM - Des bugs embarrassants sur l'Obamacare

FICTION - Ce que change la réforme pour un Américain