Obamacare : des bugs embarrassants

  • A
  • A
Obamacare : des bugs embarrassants
@ CAPTURE D'ECRAN
Partagez sur :

ZOOM - Le site de la réforme phare du président américain accumule les bugs depuis son lancement.

L’INFO. "Personne n’est plus furieux" que Barack Obama. On le comprend : sa réforme emblématique de la santé, l’"Obamacare", entrée en vigueur le 1er octobre, fait des débuts laborieux. Le site Internet permettant de gérer les adhésions à des mutuelles universelles accumule les problèmes techniques depuis son lancement. Un cafouillage passé quasiment inaperçu en plein bras de fer budgétaire entre démocrates et républicains, mais qui commence à embarrasser l’administration Obama.

Un site en rade. En théorie, depuis le 1er octobre, des millions d’Américains sans aucune couverture santé devraient pouvoir se connecter au site Healthcare.gov. Le site est géré par le gouvernement fédéral pour 36 États. Pour les 14 États restants, le système est géré localement. Sauf que le site web du gouvernement fédéral, qui a coûté plus de 300 millions de dollars, a subi toute une série de problèmes techniques lors de sa mise en route. Les internautes ont ainsi dû faire face à des difficultés d’affichage, des messages d’erreurs et des temps de chargement très longs.

Trois semaines de bugs. Le jour du lancement du site, Obama s’est défendu en citant Apple. "Au bout que quelques jours, ils ont trouvé un bug, qu’ils ont donc réparé. Je ne me rappelle pas que quiconque ait suggéré à Apple d’arrêter de vendre des iPhone ou des iPad ou de faire fermer le groupe s’il ne le faisait pas", avait plaidé le président. Sauf qu’au bout de trois semaines, le site d’Obamacare ne fonctionne toujours pas correctement. Le président américain a assuré lundi que des experts en technologie travaillaient sur le sujet "24 heures sur 24, 7 jours sur 7".

> FICTION : Que change l'Obamacare pour un Américain ?

obamacare 930

© Reuters

Des chiffres décevants. Et ce ne serait une question de fréquentation trop élevée. "Après le premier week-end, quand l’administration a augmenté la capacité des serveurs, les problèmes n’ont pas disparu", assure sur CNN Aaron Caroll, professeur de pédiatrie à l’école de médecine de l’Université de l’Indiana. Près d’un demi-million d’Américains se sont inscrits à l’Obamacare, ont annoncé samedi les autorités. Une chiffre relativement modeste comparé aux 7 millions d’Américains qui pourraient souscrire une assurance subventionnée.

> LE CHIFFRE : 500.000 Américains inscrits à l'Obamacare

Les républicains en profitent. Dans le camp républicain, farouchement opposé à l’Obamacare, on se frotte les mains. Alors que la crise budgétaire battait son plein il y a quelques semaines, le sénateur républicain Lindsey Graham s’était lamenté sur la chaîne ABC. "Ce qui me brise le cœur, […] c’est que nous éclipsons totalement le fait que le lancement d’Obamacare a été mené de manière catastrophique". Maintenant que l’orage est passé, les républicains profitent de cette occasion pour taper sur Obamacare et demander, une nouvelle fois, le report de son application.

----------------------------------------

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

CHIFFRE - 500.000 inscrits à l'Obamacare " url_id="242013">CHIFFRE - 500.000 inscrits à l'Obamacare
RETOUR SUR - Après le " url_id="242015">RETOUR SUR - Après le "shutdown"
FICTION - Que change " url_id="238523">FICTION - Que change "l'Obamacare" pour un Américain ?
VIDEOS - Les anti-Obamacare ne reculent devant rien" url_id="238525">VIDEOS - Les anti-Obamacare ne reculent devant rien