Obama vs Romney : et l’Europe au fait ?

  • A
  • A
Obama vs Romney : et l’Europe au fait ?
@ REUTERS
Partagez sur :

L’Union Européenne n’a pas du tout été abordée pendant le débat présidentiel.

Le "Vieux continent" est loin d’être un sujet majeur outre-Atlantique. C’est ce qu’a montré le dernier débat entre les deux candidats à la Maison-Blanche, Barack Obama et Mitt Romney, qui s’affrontaient, lundi soir, à la télévision. Pourtant, la politique étrangère était bien au cœur de la discussion. Mais d'Europe, il n'a pas, ou si peu, été question.

>> Tout sur l'élection présidentielle, c'est par ici !

Romney et la Grèce

Les deux adversaires ont trouvé des points d'accord lorsqu'ils se sont érigés en défenseurs d'Israël et ont mis en garde l'Iran au sujet de son programme nucléaire. En revanche, rien ou presque sur l'Europe, ni sur l’Afrique d’ailleurs, au cours de ces quatre-vingt-dix minutes de débat.

Seul Mitt Romney a effleuré le sujet dans son mot de conclusion. Le candidat républicain a simplement souligné que l’avenir économique des Etats-Unis, s’il était à nouveau confié à Barack Obama, se solderait par "une dette de 20 milliards de dollars, rejoignant ainsi la Grèce".

Mitt Romney et la dette grecque (à 2min 42) :

La dette… oubliée

Une omission qui montre en creux, pour Nicole Bacharan, politologue et spécialiste des Etats-Unis d'Europe 1, que "les relations entre les Etats-Unis et l’Europe sont bonnes". Par conséquent, inutile pour les candidats d’aborder un sujet qui n’est pas un dossier de crise. Mais cela signifie aussi "que l’Europe compte peu, finalement, sur la scène mondiale", ajoute la spécialiste.

Mais le plus étonnant, pour Nicole Bacharan, est que la question de la dette européenne n’a pas été abordée. "Pourtant, c’est un sujet qui préoccupe énormément les Américains. Mais peut-être que cette question était trop économique et que les candidats ont préféré se cantonner aux dossiers de politique étrangère", conclut-elle.