Obama veut "un nouveau départ" avec les musulmans

  • A
  • A
Obama veut "un nouveau départ" avec les musulmans
Partagez sur :

Le président américain a réclamé, jeudi, "un nouveau départ entre les Etats-Unis et les musulmans", dans un discours prononcé au Caire.

Tourner la page de l'ère Bush. Dans un discours très attendu adressé au monde musulman et prononcé jeudi depuis l'université du Caire, Barack Obama a plaidé pour un "nouveau départ entre les Etats-Unis et les musulmans". Le président américain a notamment affirmé que le "cycle de la méfiance et de la discorde devait s'achever". Ce nouveau départ doit être "fondé sur l'intérêt mutuel et le respect mutuel, un départ fondé sur cette vérité que l'Amérique et l'islam ne s'excluent pas", a affirmé le président américain, longuement ovationné par les quelque 3.000 invités qui ont suivi son discours.

Barack Obama s'est également impliqué dans le dossier palestinien : tout en soulignant le "lien inébranlable" des Etats-Unis avec Israël, le président américain a réclamé la fin de la colonisation israélienne et a soutenu les aspirations "légitimes" des Palestiniens à un Etat.

Arrivé au Caire jeudi matin en provenance d’Arabie saoudite, Barack Obama en est reparti dans l'après-midi, direction l'Allemagne. Il doit se rendre à Dresde, ville pratiquement rasée par des bombardements alliés en février 1945, puis au camp de concentration de Buchenwald.

> VIDEO - L'intégralité du discours

> DECRYPTAGE - L'analyse d'Antoine Sfeir

> REACTIONS - La communauté internationale salue le discours d'Obama