Obama veut traquer les instigateurs de l'attentat manqué

  • A
  • A
Obama veut traquer les instigateurs de l'attentat manqué
Partagez sur :

Le président américain a également exhorté le gouvernement iranien à libérer "immédiatement" les personnes "injustement emprisonnées".

Barack Obama a promis lundi de traquer les responsables de l'attentat manqué contre un avion de la Delta Airlines survenu le 25 décembre et a annoncé un renforcement des mesures de sécurité, dans un discours prononcé lundi depuis Hawaï où il est en vacances jusqu’à la fin de l’année. "Nous ne baisserons pas les bras tant que nous n'aurons pas trouvé tous ceux qui sont impliqués pour les faire répondre de leurs actes", a indiqué le président américain.

"Les Etats-Unis continueront à traquer les "extrémistes violents qui nous menacent", où qu'ils se trouvent" a-t-il ajouté. Barack Obama n'a toutefois pas nommément mentionner le groupe terroriste Al-Qaïda qui a revendiqué lundi soir l'attentat manquécontre le vol Amsterdam-Detroit.

"Nous n'avons pas encore toutes les réponses sur cette dernière tentative en date, mais ceux qui voudraient massacrer des hommes, des femmes et des enfants innocents doivent savoir que les Etats-Unis vont faire davantage que de renforcer leurs défenses", a-t-il prévenu. "Nous allons continuer à utiliser tous les éléments en notre pouvoir pour intercepter, détruire et vaincre les extrémistes violents qui nous menacent, qu'ils soient d'Afghanistan, du Pakistan, du Yémen ou de Somalie…", a-t-il martelé.

Sur la situation en Iran, Barack Obama a condamné la "violente et injuste" répression des manifestations survenues dimanche dans le pays et exhorté la République islamique à libérer "immédiatement" les personnes "injustement emprisonnées". "L'histoire sera du côté de ceux qui veulent la justice", a-t-il lancé, tout en affirmant que ces manifestations n'étaient pas orchestrées par les Etats-Unis ou "un quelconque autre pays". Et de conclure : "La décision des dirigeants de l'Iran de gouverner par la peur et la tyrannie ne tiendra pas".