Obama tente un geste pour la paix au Proche-Orient

  • A
  • A
Obama tente un geste pour la paix au Proche-Orient
Partagez sur :

Le président américain Barack Obama a invité le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, le président égyptien Hosni Moubarak et le président palesitnien Mahmoud Abbas pour des entretiens séparés sur la paix au Proche-Orient.

C’est un geste à haute valeur symbolique. La Maison-Blanche a annoncé mardi les visites dans les semaines à venir aux Etats-Unis du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahpou, du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et du président égyptien Hosni Moubarak.

Barack Obama va rencontrer ces dirigeants, qualifiés de "partenaires essentiels", dans l'espoir de "parvenir à une paix globale au Proche-Orient", selon la Maison-Blanche. Plus tôt, le président américain avait indiqué attendre "des gestes de bonne volonté" des parties concernées. Selon lui, les perspectives de paix "continuent à exister" dans le conflit israélo-palestinien. Il a affirmé sa volonté de voir le règlement du conflit passer par la création d'un Etat palestinien. "Je suis un fervent partisan d'une solution à deux Etats. Je l'ai dit publiquement et je le redirai en privé", a remarqué Obama. "Et je pense qu'il y a beaucoup d'Israéliens qui croient en une solution à deux Etats".

Selon plusieurs sources, Barack Obama pourrait profiter de son voyage en France début juin, à l'occasion des commémorations du débarquement, pour se rendre ensuite en Israël et dans les territoires palestiniens. (Source Europe1/AFP)