Obama rend un hommage ému aux vétérans

  • A
  • A
Obama rend un hommage ému aux vétérans
Partagez sur :

Europe1.fr a suivi minute par minute les commémorations du débarquement allié en Normandie et la visite de Barack Obama en France.

> 22h00 : Après être brièvement repassés à la résidence de l'ambassadeur des Etats-Unis en France, la famille Obama est ensuite partie dîner dans un restaurant parisien, "La fontaine de mars", rue Saint-Dominique.

20h45 : Gordon Brown et François Fillon ont rendu un dernier hommage samedi soir aux combattants britanniques à Arromanches l'une des têtes de pont du débarquement. Le premier s'est réjoui que les relations franco-britanniques soient "plus fortes que jamais". "Le temps n'efface pas notre dette à l'égard de ceux qui donnèrent leur vie pour nous délivrer de la barbarie", a poursuivi le second.

20h00 : la famille Obama est arrivée à la cathédrale Notre Dame de Paris pour une visite privée.

19h00 : le premier ministre britannique a commis samedi à Colleville-sur-Mer le lapsus que tout le monde redoutait en évoquant "Obama Beach" au lieu d'"Omaha Beach", la fameuse plage du Débarquement allié en Normandie.

18h08 : arrivée de Barack Obama à l'aéroport d'Orly, dans le Val-de-Marne. Le président et sa femme Michelle vont retrouver dans la capitale française leurs deux filles.

17h : Barack Obama monte enfin dans son avion, direction Paris où il doit passer quelques heures en famille.

16h49 : Barack Obama prend du temps aux côtés des vétérans de la Seconde guerre mondiale. Il n'a en revanche pas pu se rendre, comme il l'espérait, sur la plage d'Omaha Beach.

16h21 : la cérémonie s'achève. Les anciens combattants se mêlent aux officiels. Les appareils photo sont de sortie pour immortaliser l'instant.

16h18 : dans un silence total, 21 coups de canon sont tirés en direction du large en signe de paix. Puis la sonnerie aux morts commence à retentir. Plusieurs groupes d'avions de chasse se succèdent dans le ciel.

16h12 : Nicolas Sarkozy remet la Légion d'honneur à quatre vétérans.

16h08 : c’est avec une émotion visible, marquant des pauses, que Barack Obama cite son grand-père et de son grand-oncle. "Je suis fier de pouvoir les compter parmi les morts", assure le président américain.

16h00 : Barack Obama explique que l'histoire de l'Europe et du monde entier aurait été entièrement différente si le débarquement allié n'avait pas eu lieu et réussi. La "bravoure" des forces alliées a "changé le cours du XXème siècle", assure le président américain.

15h54 : après Gordon Brown, le premier ministre britannique, c'est au tour de Barack Obama de prendre la parole sous les applaudissements.

15h39 : au tour du Canadien Stephen Harper de prendre la parole. A moitié en anglais, à moitié en français.

15h32 : Nicolas Sarkozy rend un hommage appuyé au grand-père de Barack Obama qui a participé au débarquement en Normandie.

15h29 : "la bataille de Normandie fut gagnée par des soldats de 20 ans qui tuaient pour ne pas être tués", déclare Nicolas Sarkozy.

15h27 : "tout cela semblait irréel, comme un cauchemar éveillé". Nicolas Sarkozy fait le récit du débarquement.

15h23 : tous les dirigeants présents se recueillent pendant la prière dite par l’aumônier de l’armée de terre des Etats-Unis.

15h16 : les hymnes des quatre pays présents sont joués à tour de rôle.

14h58 : le Français Nicolas Sarkozy, l'Américain Barack Obama, les Britanniques Gordon Brown et le Prince Charles, et le Canadien Stephen Harper s'entretiennent avec des vétérans.

14h46 : Bernard Kouchner, François Fillon, Claude Guéant, Hervé Morin, Eric Besson, Patrick Devedjian et Christine Lagarde sont là. De même que Jean, Pierre et Louis Sarkozy, fils du président.

14h40 : l'hélicoptère de Nicolas Sarkozy arrive à son tour au cimetière de Colleville-sur-Mer.

14h36 : le président américain visite actuellement le Visitor center, installation qui rend hommage aux 9.387 soldats tombés pour la France enterrés au cimetière de Colleville-sur-Mer.

14h33 : Barack Obama foule le sol du cimetière militaire de Colleville-sur-Mer, qui appartient au territoire américain. Main dans la main avec Michelle, le président américain est tout sourire.

14h28 : l'hélicoptère de Barack Obama s'est posé à Colleville-sur-Mer. La cérémonie devrait pouvoir commencer à 15 heures.

14h18 : Tom Hanks, héros du film "Il faut sauver le soldat Ryan", est présent au cimetière de Colleville-sur-Mer.

14h13 : Barack Obama quitte Caen et s'envole vers Colleville-sur-Mer, à 50 kilomètres de là, à bord de son hélicoptère le "Marine one". Nicolas Sarkozy s'engouffre dans une Renault Espace.

13h48 : le déjeuner a eu lieu en même temps que la réunion de travail, ce qui explique le retard qui semblait avoir été pris sur l'emploi du temps du jour. Les cérémonies de commémoration pourraient finalement démarrer à l'heure.

13h41 : la conférence de presse commune des présidents Obama et Sarkozy s'est achevée, une heure après l'horaire auquel devait débuter le déjeuner officiel...

13h30 : Nicolas Sarkozy a trouvé le discours d'Obama au Caire "formidable". "Je suis totalement d'accord avec le discours du président Obama, y compris sur la question du voile" islamique a-t-il déclaré.

13h26 : "je ne peux qu'encourager l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne", déclare Barack Obama. Nicolas Sarkozy répond : "la Turquie doit jouer un rôle de passerelle entre l'Orient et l'Occident."

13h23 : "l'Iran doit prendre l'opportunité de la main tendue par Obama", affirme Nicolas Sarkozy. "S'ils ont des volontés pacifiques, qu'ils acceptent les contrôles."

13h20 : Barack Obama aimerait "avoir le temps de déambuler le long de la Seine" et "emmener sa femme dans un bon restaurant", mais il a un "emploi du temps très chargé". Il ne faut "pas accorder trop d'importance à ces détails d'emploi du temps". En voyage le temps du président Obama "est extrêmement limité".

13h15 : "je suis ravi d’être de retour ici en France et surtout en ce jour important qui marque non seulement le triomphe de la liberté mais surtout la façon dont l’alliance transatlantique a permis au continent européen de connaître une prospérité et une sécurité sans précédent", déclare à son tour Barack Obama.

13h11 : "c'est un plaisir de travailler avec Barack Obama", ajoute Nicolas Sarkozy. Avant de lancer, sous les flashs des photographes : "Barack, bienvenue, à ta famille et à toi."

13h09 : "jamais les Etats-Unis et la France n’ont été aussi proches sur les grands dossiers", déclare Nicolas Sarkozy au cours d'une conférence de presse avec Barack Obama. Et de citer la "totale identité de vue" entre les deux pays sur l'Iran, la paix au Proche-Orient ou encore l'Otan.

12h50 : Barack Obama était censé prononcer un discours à 12h30. Mais la réunion bilatérale s'éternise quelque peu.

12h18 : Barack Obama et Nicolas Sarkozy sont en tête-à-tête à la préfecture de Caen pour une rencontre bilatérale.

12h11 : Barack Obama et Nicolas Sarkozy écoutent les hymnes américain et français joués par la Garde Républicaine à la préfecture de Caen.

12h00 : Barack et Michelle Obama sont à Caen. Le couple présidentiel français accueille son homologue américain devant la préfecture de Caen. Les deux présidents vont prendre un bain de foule aussi bref qu'imprévu.

11h55 : Le prince Charles, les premiers ministres britannique Gordon Brown et français François Fillon ont assisté à une cérémonie œcuménique du souvenir en la cathédrale de Bayeux (Calvados). A la sortie, une minute de silence a été observée. Puis les trois hommes se sont rendus au cimetière militaire britannique de Bayeux.

11h30 : Nicolas Sarkozy et Carla Bruni-Sarkozy arrivent à la Préfecture de Caen.

11h04 : L'avion de Barack Obama a décollé à 10h40 de l'aéroport d'Orly en direction de Caen, dans le Calvados.

> Le programme de Barack Obama en France