Obama : quand KitchenAid dérape sur Twitter

  • A
  • A
Obama : quand KitchenAid dérape sur Twitter
@ CAPTURE TWITTER
Partagez sur :

Un employé de la marque américaine a plaisanté au sujet du décès de la grand-mère d’Obama.

Oups, c’est le tweet de trop ! Un membre de l’équipe de communication de la marque américaine de produits électroménagers, KitchenAid, a tenté de faire de l’humour sur Twitter… alors que le président américain affrontait Mitt Romney à Denver, à l’occasion du premier débat présidentiel entre les deux candidats.

Sur le compte officiel de la marque, les internautes ont pu lire une blague de très mauvais goût au sujet de la grand-mère, décédée, de Barack Obama. "Même la grand-mère d’Obama savait qu’il serait mauvais [président]. Donc elle est morte trois-quatre jours avant qu’il ne soit élu !", a écrit l’employé de KitchenAid.

Le tweet a très vite été effacé… mais il est resté suffisamment longtemps en ligne pour que des dizaines d’utilisateurs du site de microblogging le retweetent, dont le français @BalooMaire, lui-même repris par ses compatriotes internautes, dont le journaliste Guy Birenbaum.

"Personnellement m’excuser auprès du président"

La direction de KitchenAid, qui a tenté tant bien que mal de limiter les dommages collatéraux de ce malheureux tweet, s’est platement excusée sur le site de microblogging. "Je voudrais personnellement m’excuser auprès du président Barack Obama, de sa famille et des utilisateurs de Twitter".

La direction a également cherché à calmer le jeu en essayant de contacter les journalistes qui ont relayé l’information. "Bonjour je m’appelle Cynthia Soledad, je travaille à la direction de KitchenAid. Je voudrais parler de ce qui s’est passé. Contactez-moi en message privé. Merci", écrit la responsable à un journaliste du site d’informations Mashable.

Malgré les efforts et les excuses de la direction de KitchenAid, certains ont peu gouté la plaisanterie sur Twitter et ont décidé de ne plus acheter de produits de la marque. C’est le cas de @bluegirl qui écrit : "Je m’en fiche [de vos excuses]. Vous ne me vendrez plus aucun de vos produits".

KitchenAid a annoncé que "la personne responsable du tweet, inutile de le préciser, ne tweetera plus jamais pour nous".