Obama nomme une Latino à la Cour suprême américaine

  • A
  • A
Obama nomme une Latino à la Cour suprême américaine
Partagez sur :

Sonia Sotomayor a été désignée mardi comme juge à la Cour Suprême des Etats-Unis. Elle deviendra ainsi la troisième femme et la première représentante de la communauté hispanique à accéder à un tel poste.

C’est la femme que certains républicains ne voulaient pas voir à la Cour suprême des Etats-Unis. Sonia Sotomayor, 54 ans et des positions politiques plutôt au centre-gauche, a été désignée mardi par Barack Obama comme juge pour siéger dans la plus haute instance judiciaire américaine.

Sa nomination, qui doit être confirmée pendant l’été par le Sénat, est doublement historique. Sonia Sotomayor sera la troisième femme à devenir un "sage". Née à Porto Rico avant de grandir dans le Bronx à New York, cette diplômée de Princeton et de Yale sera surtout la première Hispanique à accéder à une telle fonction.

Déjà juge à la Cour d'appel de New York, les collègues de Sonia Sotomayor parlent souvent d’elle comme d’une "terreur" dans son travail. Cette femme divorcée a pour sa part l’habitude de définir les tribunaux comme le "dernier refuge des opprimés". A la Cour suprême, elle devra se pencher sur des sujets particulièrement sensibles : le droit à l'avortement, les droits des minorités raciales ou sexuelles ou encore la peine de mort.

Mais sa nomination ne devrait pas faire basculer l’équilibre général de la Cour suprême. Sonia Sotomayor va en effet remplacer David Souter, qui était déjà connu pour ses positions progressistes.