Obama lâché par ses cerveaux

  • A
  • A
Obama lâché par ses cerveaux
Barack Obama@ REUTERS
Partagez sur :

Les démissions se succèdent chez les conseillers économiques du président américain.

La nouvelle fait désordre à six semaines des élections de Mid-Terms. Une quatrième démission a été annoncée mercredi au sein de l'équipe économique de Barack Obama.

Herbert Allison, haut responsable au département du Trésor américain, a fait savoir qu’il partait dans un courriel. A l’économie, trois de ces collègues l’avaient déjà précédé depuis le début de l'été.

S'il n'en reste qu'un, ce sera Geithner

L'annonce de sa démission intervient, en effet, au lendemain de celle de Larry Summers, principal conseiller économique du président américain Barack Obama, qui a fait part de son intention d'abandonner ses fonctions à la fin de l'année.

Au final, de la garde rapprochée initiale de Barack Obama pour les questions économiques, il ne reste plus que le secrétaire au Trésor Timothy Geithner.





Serviteur fidèle, le ministre des Finances a fait l'essentiel de sa carrière dans l'administration et à des postes gouvernementaux. Il ne cesse de répéter qu'il restera au Trésor "tant que le président voudra de" lui, manière aussi de reconnaître qu'il est un fusible pouvant lâcher à tout moment.

Six semaines avant les élections

Tous ces départs, qui auraient été générés par des querelles internes, sont annoncés avant les élections législatives du 2 novembre qui apparaissent mal engagées pour la majorité démocrate.

La situation de l'économie a été l'un des thèmes majeurs de la campagne, et Barack Obama est accusé par les républicains de mener le pays à la faillite en aggravant l'endettement sans parvenir à faire remonter l'emploi. L'opposition la plus radicale présente Barack Obama régulièrement comme un "socialiste" - ce qui est presque une insulte aux Etats-Unis - opposé au monde de l'entreprise.