Obama "l’attardé" fait polémique

  • A
  • A
Obama "l’attardé" fait polémique
Barack Obama et Mitt Romney lors du dernier débat avant l'élection du 6 novembre.@ REUTERS
Partagez sur :

Le commentaire de la journaliste américaine Ann Coulter fait scandale aux Etats-Unis.

Elle sème un tweet et récolte une volée de bois vert. La commentatrice politique américaine Ann Coulter paie cher son message en 140 caractères dans lequel elle qualifie Barack Obama "d’attardé". Le soir du dernier débat présidentiel entre les deux candidats à la Maison-Blanche, la journaliste, connue pour son goût pour la polémique, a posté le message suivant sur le site de microblogging : "J’approuve pleinement la décision de Mitt Romney d’être gentil avec l’attardé".

Un message qui a aussitôt été repris et commenté. "Le choix de vos mots me déçoit vraiment", écrit une internaute. "Etant le père d’un enfant trisomique, je trouve vos mots incendiaires et petits. Honte à vous", s’insurge un autre.

Et les réactions sont mêmes allées plus loin. John Franklin Stephens, un athlète américain atteint de trisomie a écrit une lettre ouverte à la journaliste républicaine. Dans ce message diffusé sur Internet, l’athlète interpelle Ann Coulter : "vous n’êtes ni bête, ni superficielle, alors pourquoi utiliser ce mot ?". 

John Franklin Stephens poursuit son message et explique que c’est en fait un honneur pour n’importe qui d’être comparé à une personne atteinte de trisomie. "Après avoir vu votre tweet, j'ai compris que vous vouliez comparer le président Obama aux gens qui sont comme moi. Mme Coulter, vous, et la société, devez apprendre à comprendre qu'être comparé à des gens comme moi devrait être considéré comme un honneur. Personne ne surmonte autant que nous et apprécions autant la vie", conclut le jeune homme.

26.10-ann-coulter

De son côté, la journaliste qui intervient régulièrement sur Fox News a réitéré ses propos expliquant que le mot "attardé" était, dans ces circonstances synonyme d’idiot ou de stupide et ne s’adressait pas aux personnes atteintes de trisomie.