Obama fera son discours d'adieu dans sa ville de Chicago

  • A
  • A
Obama fera son discours d'adieu dans sa ville de Chicago
Le président américain prononcera son discours d'adieu la semaine prochaine à Chicago.@ NICHOLAS KAMM / AFP
Partagez sur :

Le président américain prononcera son discours d'adieu la semaine prochaine à Chicago, son fief politique, où il y a huit ans, il a célébré son élection à la Maison-Blanche.

"Le mardi 10 janvier, je rentrerai chez moi à Chicago pour vous faire mes adieux et vous exprimer ma reconnaissance." Dans un court texte publié lundi, Barack Obama indique qu'il prononcera son discours depuis Chicago. C'est de son fief politique qu'il y a huit ans, le président américain avait célébré son élection à la Maison-Blanche, devant une foule en liesse. Une tradition qui remonte à George Washington.

"Vous remercier pour cette extraordinaire aventure". Soulignant qu'il commence à peine à écrire son texte, le président américain, attendu lundi à Washington après deux semaines de vacances en famille à Hawaï, souligne qu'il entend revenir sur les huit années écoulées mais aussi se tourner vers l'avenir. "Je le vois comme une chance de vous remercier pour cette extraordinaire aventure, de célébrer la façon dont vous avez changé ce pays pour le meilleur au cours des huit années écoulées et de livrer quelques réflexions sur notre avenir", explique-t-il.

"Le privilège de ma vie". Le président démocrate, âgé de 55 ans, cèdera le pouvoir le 20 janvier au républicain Donald Trump, 70 ans. "Cela a été le privilège de ma vie d'être votre président. Je serai à vos côtés en tant que citoyen", a-t-il écrit dimanche dans un tweet de vœux envoyé depuis Hawaï.



"Le changement est arrivé en Amérique", avait lancé le premier président noir de l'histoire des États-Unis au soir de la victoire, le 5 novembre 2008. "Si jamais quelqu'un doute encore que l'Amérique est un endroit où tout est possible (...) la réponse lui est donnée ce soir", avait-il lancé devant des dizaines de milliers de personnes rassemblées à Grant Park, immense jardin public, coincé entre le lac Michigan et une série de gratte-ciels.

Mardi, il s'exprimera depuis le centre de conférence McCormick Place, d'où il avait déjà pris la parole après sa réélection en 2012.