Obama, en rassembleur, reçoit Sanders qui s'obstine à rester candidat

  • A
  • A
Obama, en rassembleur, reçoit Sanders qui s'obstine à rester candidat
Bernie Sanders a refusé de reconnaître la victoire à la primaire de sa rivale Hillary Clinton.@ BRENDAN SMIALOWSKI / AFP
Partagez sur :

Jeudi, le président américain va recevoir Sanders avec l'objectif de le convaincre de se retirer de la primaire.

Pour Bernie Sanders, "la lutte continue". Mais rester dans la course à la Maison-Blanche malgré sa défaite face à Hillary Clinton risque de diviser les démocrates, une situation face à laquelle Barack Obama veut se poser en rassembleur en recevant jeudi le sénateur défait.

Convaincre. Bernie Sanders, qui a refusé de reconnaître la victoire de sa rivale mardi soir, aura en fin de matinée les honneurs de la Maison-Blanche, où Barack Obama devrait se montrer conciliant avec le candidat qui prône depuis des mois une "révolution politique". Le ton de la rencontre devrait être cordial et empathique, même si l'objectif affiché ne fait aucun doute : convaincre le septuagénaire de mettre fin à sa campagne avant la convention d'investiture fin juillet, afin de mettre les forces démocrates en ordre de bataille pour vaincre le candidat républicain Donald Trump le 8 novembre.

"Très éprouvant". "Il est entendu que c'est quelque chose de très éprouvant sur le plan émotionnel", a affirmé une source démocrate proche des préparatifs de la réunion. "Sanders a mis toute son énergie là-dedans, il a un niveau de pression énorme. C'est comme un navire de guerre, il faut un moment avant de changer de cap", a poursuivi cette source sous couvert d'anonymat.

Soutien à Clinton. Le soutien de Barack Obama à son ancienne secrétaire d'Etat n'est pas un secret, mais le président s'est abstenu jusqu'alors de l'afficher publiquement. Il a aussi pris soin de s'entretenir avec Bernie Sanders plusieurs fois durant les primaires et a de bonnes relations avec l'élu du Vermont. Le président sortant l'a ainsi encensé pour avoir "mobilisé des millions d'Américains avec son engagement sur des sujets comme la lutte contre les inégalités économiques et l'influence des groupes d'intérêts dans notre système politique".