Obama : "en avant" pour la Maison-Blanche

  • A
  • A
Obama : "en avant" pour la Maison-Blanche
@ Reuters
Partagez sur :

Le président sortant a dévoilé son slogan de campagne à quelques jours de son lancement officiel.

Le compte à rebours a commencé. A quelques jours du lancement officiel de la campagne de Barack Obama, son équipe a dévoilé lundi son nouveau slogan et un clip de campagne pour convaincre les Américains de lui réitérer leur confiance, le 6 novembre 2012 : "Forward", "En avant" en français.

Après le "Yes, we can", "oui, nous le pouvons", le président sortant avait besoin d'un mot d'ordre suffisamment puissant pour la bataille annoncée avec le candidat républicain Mitt Romney. Cet "En avant" lancé à la fin d'une vidéo de campagne, vient ainsi contraster avec la politique du parti républicain en matière de budget ou de fiscalité, qualifiée de "retour en arrière" vers l'ère Bush par le président lui-même. Le prédécesseur de Barack Obama, George W. Bush, est notamment accusé d'avoir provoqué la crise de 2008.

Le bilan Bush au pilori

Cette vidéo, d'un peu plus de sept minutes, disponible sur Youtube, commence par le bilan de la politique républicaine en janvier 2008 : "la pire crise économique depuis la grande dépression", "c'est le cataclysme" disent les commentaires des médias enregistrés en voix off. 4,4 millions d'emplois détruits peut-on lire sur le graphique. Le tournant ? L'arrivée de Barack Obama aux affaires en janvier 2008.

"Barack Obama n'a jamais cessé de croire en nous" :

"Bien qu'il reste encore beaucoup de choses à faire, il y a eu de vrais progrès", lance le narrateur. "Parce que Barack Obama n'a jamais cessé de croire en nous et de se battre pour nous". Le clip compile ainsi  les plus belles victoires de l'actuel locataire de la Maison-blanche : le "sauvetage de l'industrie automobile américaine", la fin de la guerre en Irak et en Afghanistan, la réforme de l'assurance-maladie, l'encadrement de Wall Street et la "victoire que personne n'avait vu venir", la mort d'Oussama Ben Laden.

Michelle, en ambassadrice de charme

La campagne va désormais monter en puissance. La vidéo devrait être diffusée lors de deux meetings électoraux le 5 mai prévus dans l'Ohio et en Virginie, deux Etats cruciaux pour l’élection du 6 novembre. "La vidéo  servira d'outil de base dans l'organisation de la course à la présidence," affirme l'équipe de campagne sur le site USA Today.   

Signe de l'importance de ces rendez-vous, la présence en personne de Barack Obama et de son épouse Michelle, dont la popularité est supérieure à celle de son mari.

"Une promesse sans lendemains"

Du côté de son challenger Mitt Romney, on dénonce les petits "oublis" de cette vidéo. Chômage encore élevé, dette sans précédent, déficits budgétaires annuels dépassant 1.000 milliards de dollars depuis le début de la présidence Obama... Des détails qui fâchent et qui prouvent que Barack Obama fait "une promesse de lendemains qui chantent, sur la base de politiques qui ont échoué aujourd'hui" accuse le parti républicain.

Si d'autres meetings électoraux doivent intervenir dans les prochaines semaines pour les démocrates, les grands évènements du calendrier électoral de Barack Obama interviendront à la fin de l'été. La convention nationale du parti démocrate, du 3 au 6 septembre à Charlotte, en Caroline du Nord, formalisera la candidature de Barack Obama.