Obama appelle au dialogue entre Pékin et le dalaï lama

  • A
  • A
Obama appelle au dialogue entre Pékin et le dalaï lama
Partagez sur :

Le président américain a déclaré à son homologue chinois, Hu Jintao, être favorable à une reprise rapide des discussions.

Barack Obama et son homologue chinois, Hu Jintao, se sont retrouvés, mardi à Pékin, pour leur premier entretien bilatéral. Il marque le début des discussions politiques de l’hôte de la Maison blanche en Chine après une courte escale à Shanghai. Ils ont promis de travailler main dans la main, en dépit de divergences persistantes.

Tibet : Tout en reconnaissant que "le Tibet fait partie de la République populaire de Chine", Barack Obama s'est déclaré favorable à une "reprise dès que possible du dialogue" entre les représentants du dalaï lama, le chef spirituel des Tibétains, et Pékin. Obama a aussi dit à Hu Jintao que les droits de l'homme devaient être respectés pour toutes les minorités de Chine.

Sommet de Copenhague : Barack Obama a affirmé que les Etats-Unis et la Chine, les deux plus grands pollueurs de la planète, œuvraient pour "obtenir un succès" lors de la conférence sur le climat et s'engageaient à prendre des mesures "significatives" pour diminuer leur production de dioxyde de carbone. "Notre but (...) n'est pas un accord partiel ni une déclaration politique, mais plutôt un accord qui couvre toutes les questions dans les négociations et ait un effet immédiat", a-t-il souligné.

Protectionnisme : Le président chinois a affirmé que les deux pays devaient "s'opposer au protectionnisme et le rejeter dans toutes ses manifestations". Au plan commercial, les relations bilatérales se sont tendues ces derniers mois avec une série d'enquêtes antidumping lancées de part et d'autre, ou de taxes douanières, comme celles décidées par Washington contre les pneus chinois. Barack Obama a égalemnent encouragé Hu Jintao mardi à faciliter une appréciation du yuan.

Corée du Nord : La Chine et les Etats-Unis ont réaffirmé leur soutien à une reprise des négociations sur le nucléaire, que le président américain Barack Obama souhaite renouer "dès que possible".

Iran : "Nous sommes convenus que la République islamique d'Iran devait fournir à la communauté internationale l'assurance que son programme nucléaire est pacifique et transparent", a dit le président américain.