Obama annonce l'envoi de 30.000 soldats en Afghanistan

  • A
  • A
Obama annonce l'envoi de 30.000 soldats en Afghanistan
Partagez sur :

Le président américain a assuré cependant que les troupes commenceraient à se retirer à partir de juillet 2011.

"L'Afghanistan n'est pas perdu" mais la menace d'Al-Qaïda persiste : Barack Obama a développé cet argumentaire mardi soir lors d’un discours devant les élèves de la prestigieuse école militaire de West Point. Comme attendu, et malgré les réticences de ses concitoyens, le président américain a annoncé l’envoi de 30.000 soldats supplémentaires en Afghanistan. Un déploiement très rapide qui débutera dès le mois de janvier prochain.

"Je ne prends pas cette décision à la légère", a martelé Barack Obama dans un discours de plus de 30 minutes, parfois professoral, souvent grave, en rendant hommage au sacrifice des militaires et de leurs familles. Il a aussi concédé que cet envoi allait alourdir de 30 milliards de dollars la facture pour les contribuables de cette guerre qui a débuté il y a huit ans.

Mais il a écarté toute comparaison avec la guerre du Vietnam : "si je ne pensais pas que la sécurité des Etats-Unis et de celle des Américains était en jeu en Afghanistan, demain je donnerais avec joie l'ordre à tous les soldats jusqu'au dernier de rentrer", a insisté le président américain. Il a au passage assuré que le retrait des troupes débuterait d’ici 18 mois, soit à partir de juillet 2011, c’est-à-dire bien avant la fin de son mandat présidentiel.

Regardez des images du discours de Barack Obama diffusées par CBS :

Avec ces 30.000 soldats supplémentaires, le contingent américain devrait atteindre environ 100.000 hommes et femmes, presque autant qu'en Irak. Il aura quasiment triplé sous Barack Obama. Le président américain avait pris l'engagement de se recentrer sur l'Afghanistan, une "guerre nécessaire", au détriment de l’Irak. Barack Obama a d’ailleurs précisé que les troupes américaines auraient achevé leur retrait d’Irak à la fin de l’année 2011.

Le président américain a par ailleurs mis la pression sur ses alliés occidentaux en Afghanistan, pressés eux-aussi d'augmenter leur contingent. "Nos amis ont combattu, versé de leur sang et sont morts à nos côtés en Afghanistan. Maintenant, nous devons nous rassembler pour achever cette guerre avec succès", a conclu Barack Obama.

Réagissant à ce discours, les talibans ont fait savoir que les renforts américains allaient doper leur résistance. "Le président américain a annoncé sa nouvelle et honteuse stratégie pour l'Afghanistan. Mais son espoir de contrôler militairement notre pays ne se réalisera pas", a prévenu Qari Yousuf Ahmadi, l'un de leur porte-parole.

> Etat des lieux des troupes en Afghanistan

> Quid des renforts français