Nuit d’intenses bombardements à Gaza

  • A
  • A
Nuit d’intenses bombardements à Gaza
Les bombardements ont été intenses sur Gaza dans la nuit de mardi à mercredi.@ REUTERS
Partagez sur :

REPORTAGE - L’enclave palestinienne a vécu l’une des pires nuits de bombardements depuis une semaine.

Les hostilités se poursuivent. Israël a de nouveau bombardé la bande de Gaza dans la nuit de mardi à mercredi, tandis qu’un tir de roquette a atteint Jérusalem pour la deuxième fois en quatre jours. Les tractations diplomatiques se sont en outre poursuivies pour tenter d’arracher une trêve.

>> A lire aussi : Une trêve en suspens

Xavier Yvon (@xavieryvon), envoyé spécial d’Europe 1 à Gaza, raconte cette nuit de bombardements à Gaza.

Gaza s’est réveillée dans une odeur de brûlé mercredi. Les explosions ont été nombreuses pendant la nuit et la ville est encore un peu plus défigurée par les cratères. Une bombe est notamment tombée en pleine nuit sur un hôtel où se trouve une partie des médias étrangers.

hôtel bombardé à Gaza

© XAVIER YVON/EUROPE 1

hôtel bombardé à gaza, cratère

© XAVIER YVON/EUROPE 1

La bombe n’a fait aucun blessé mais pose des questions, car l’armée israélienne sait très bien où se trouvent les médias étrangers. Coïncidence ou pas, les bureaux de l’Agence France-Presse et de la chaîne Al-Jazeera ont également été touchés.

Dans le ciel, c’est l’embouteillage, avec un déchaînement souvent observé dans les heures qui précèdent le cessez-le-feu, comme ce fut le cas il y a 4 ans, à la fin de l’opération "Plomb durci".

ciel de gaza

© XAVIER YVON/EUROPE 1

Pendant ce temps, la diplomatie s’active. La secrétaire d’État américaine Hillary Clinton est arrivée dans la soirée à Jérusalem, où elle a rencontré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou. Mercredi, elle doit se rendre en Cisjordanie pour y rencontrer Mahmoud Abbas, le président palestinien.