Nucléaire : vers un nouvel accord entre l'Iran et AIEA

  • A
  • A
Nucléaire : vers un nouvel accord entre l'Iran et AIEA
@ REUTERS
Partagez sur :

DIPLOMATIE - Un accord sur "sept nouveaux points" a été trouvé mais aucune visite du site militaire de Parchin n'est prévue.

L'info. Si le dossier du nucléaire iranien est loin d'être bouclé, le dialogue entre l'Iran, ses détracteurs et l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) est bien plus facile qu'au cours des derniers mois. La république islamique et l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) ont en effet convenu dimanche de coopérer sur "sept nouveaux points" dans le domaine nucléaire, a déclaré un responsable nucléaire iranien.

"Sept nouveaux points"... Après deux jours de négociations à Téhéran "nous avons eu des discussions techniques constructives (...) et nous nous sommes mis d'accord sur sept points d'action avec l'agence d'ici au 15 mai", a déclaré Reza Najafi, représentant de l'Iran auprès de l'AIEA, cité par Isna. Une déclaration commune, dont le texte intégral n'a pas été rendu public, précisera les sept points sur lesquels les deux parties vont coopérer pour répondre aux questions de l'agence sur la nature du programme nucléaire iranien controversé. Au cours des derniers mois, l'Iran et l'agence avaient déjà coopérer sur six autres points liés au programme nucléaire iranien soupçonné de cacher un volet militaire.

... mais pas d'accord sur une visite du site militaire de Parchin. Ce nouvel accord conclu dimanche n'inclut pas une visite au site militaire de Parchin réclamée depuis 2012. "Une visite à Parchin ne fait pas partie des sept points de coopération", a déclaré Behrouz Kamalvandi, porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA) cité par l'agence Isna.

sur le même sujet, sujet,

DIPLOMATIE - Nucléaire iranien : l'accord de Genève en application

PORTRAIT - Hassan Rohani, LA "star" de Davos

MENACE - Ehud Olmert : "nous verrons nous-même si l'Iran tient parole"