Nucléaire : un Institut américain identifie une usine nord-coréenne cachée

  • A
  • A
Nucléaire : un Institut américain identifie une usine nord-coréenne cachée
@ KCNA / KCNA VIA KNS / AFP
Partagez sur :

Des chercheurs américains ont expliqué vendredi avoir peut-être identifié une usine nord-coréenne cachée d'enrichissement d'uranium par centrifugation gazeuse. 

Des chercheurs américains ont expliqué vendredi avoir peut-être identifié une usine nord-coréenne cachée d'enrichissement d'uranium par centrifugation gazeuse, dont la Corée du Nord se serait servie au début de son programme nucléaire illicite. L'Institut pour la science et la sécurité internationale (ISIS), basé à Washington, explique qu'en cas d'accord futur avec la Corée du Nord sur le démantèlement de son programme d'armements nucléaires, l'identification de ses installations secrètes serait essentielle.

Premières révélations en 2010. La Corée du Nord avait révélé pour la première fois en 2010 l'existence d'un programme d'enrichissement par centrifugation gazeuse sur son site de Yongbyon. Elle avait dans le même temps démenti les craintes d'analystes que ce complexe ne fasse en fait partie d'un réseau bien plus large d'usines plus petites. 

Vendredi, l'Institut a déclaré avoir peut-être identifié une usine qui a pu être une pièce importante du programme d'enrichissement de la Corée du Nord dans les années 1990 et au début des années 2000. Selon les spécialistes, la Corée du Nord a commencé ses activités d'enrichissement au début des années 1990 grâce l'aide cruciale d'experts pakistanais.