Nucléaire : l'Iran veut construire 10 nouvelles usines

  • A
  • A
Nucléaire : l'Iran veut construire 10 nouvelles usines
Partagez sur :

Cette provocation de Téhéran intervient deux jours après que le pays a été condamné une nouvelle fois par l’AIEA.

Nouvelle provocation iranienne. Téhéran a annoncé dimanche qu’il examinerait mercredi la possibilité de produire de l'uranium enrichi à 20 %. Il a également affirmé qu’il allait construire dix nouvelles usines d'enrichissement. Selon la télévision iranienne, Mahmoud Ahmadinejad a ordonné dimanche de lancer les travaux de construction sur cinq sites déjà choisis et de commencer à chercher des sites pour cinq autres usines.

Cette annonce intervient seulement deux jours après l'adoption par l'AIEA d'une résolution condamnant Téhéran sur son programme nucléaire controversé. Adoptée vendredi, la résolution demande notamment la "suspension" de la construction du nouveau site d’enrichissement d'uranium de Fordo (centre), dont l'existence n'a été révélée qu'en septembre.

Provocation iranienne ou véritable volonté ? Pour le moment, aucune possibilité n'est exclue. Cette annonce intervient également au moment où Mohamed El-Baradei quitte la direction de l'AIEA sur un échec. Il aura passé douze ans à la tête de l'agence pour arriver, de son propre aveu, au point mort.

Depuis le début de la crise, les Etats-Unis et Israël n'ont pas écarté la possibilité d'une action militaire contre Téhéran. Réagissant aux annonces de Téhéran, la Maison Blanche a prévenu dimanche que "le temps presse pour que l'Iran réponde aux inquiétudes grandissantes de la communauté internationale sur son programme nucléaire". Le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a lui jugé "très dangereux" que l'Iran "s'entête à ignorer les demandes" de l'AIEA, dans un entretien au Figaro de lundi.