Nucléaire iranien : "tout n'est pas réglé"

  • A
  • A
Nucléaire iranien : "tout n'est pas réglé"
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Laurent Fabius s'est félicité de l'avancée des discussions, tout en se montrant vigilant.

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, était l'invité d'Europe 1, lundi matin. Il s'est félicité de l'issue des discussions de Genève entre six grandes puissances et l'Iran. Toutefois, le chef de la diplomatie française a souligné que les deux points importants de ces négociations reposaient sur la volonté de voir des avancées se mettre en place, tout en restant vigilant.



"Tant que tout n'est pas réglé, rien n'est réglé", a-t-il souligné, rappelant que "nous ne sommes pas au bout du processus, ce n'est qu'une première étape". "La vigilance fonctionne dans les deux sens", a rappelé Laurent Fabius, "Téhéran va s'assurer que nous appliquons nos engagements". Le chef de la diplomatie a également expliqué que l'accord prévoyait que le programme d'enrichissement nucléaire iranien serait encadré "dans des termes qui sont mutuellement convenus. Il y a donc des limitations précises".

Laurent Fabius a tenu à rassurer Israël, sur cet accord. "Nous travaillons pour que ce soit la sécurité de l'ensemble des pays de la région, dont Israël, qui soit assurée", a-t-il déclaré.

sur le même sujet

ACTU - Nucléaire : l'Iran arrache un accord

DECRYPTAGE - Nucléaire : que fait l'Iran à la centrale d'Arak?

REPORTAGE - Les Iraniens étranglés par les sanctions

ACTU - Khamenei : Israël "est voué à la disparition"