Nucléaire iranien : Paris appelle le Congrès américain à ne pas rompre l'accord

  • A
  • A
Nucléaire iranien : Paris appelle le Congrès américain à ne pas rompre l'accord
Jean-Yves Le Drian se dit prêt à des "discussions musclées" avec Téhéran sur différents sujets mais souhaite préserver l'accord sur le nucléaire.@ MOHAMMED AL-SHAIKH / AFP
Partagez sur :

"Nous souhaitons vivement que le Congrès ne remette pas en cause l'accord", a affirmé Jean-Yves Le Drian au lendemain du refus de Donald Trump de certifier l'accord sur le nucléaire iranien.

La France a appelé samedi le Congrès américain à ne pas rompre l'accord historique sur le nucléaire iranien, tout en se disant prête à avoir des "discussions musclées" avec Téhéran sur les autres sujets tels que son programme balistique ou son rôle régional. "Nous souhaitons vivement que le Congrès, qui a maintenant la responsabilité d'une éventuelle rupture, ne remette pas en cause l'accord", a déclaré le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian.

Le président américain Donald Trump a refusé vendredi de certifier l'accord et demandé au Congrès de "combler les graves lacunes" du texte. "Nous pensons que l'accord est faible et ne répond pas à plusieurs questions importantes", a justifié le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson, tout en affirmant la volonté des États-Unis de rester dans l'accord.