Nouvelles fouilles au World Trade Center

  • A
  • A
Nouvelles fouilles au World Trade Center
@ REUTERS
Partagez sur :

Neuf ans après les attentats, les experts ne désespèrent pas d'identifier encore des victimes.

Il y a près de neuf ans, les attentats du 11-Septembre, à New York, provoquaient la mort de 2.993 personnes. Depuis cette date, 300 corps seulement ont été retrouvés. Et sur les 20.000 restes humains découverts au cours des premières années de déblaiement, 1.600 victimes seulement ont pu être été identifiées.

A la demande des familles, le maire de New York Michael Bloomberg a accepté de débourser plus d’un million de dollars (738.000 euros) pour une nouvelle opération de fouilles. Pendant trois mois, des experts en médecine légale, aidés de robots, vont tenter de trouver de nouveaux ossements ou même des traces d’ADN.

Un combat pour la dignité

Pour que le site du World Trade center puisse être reconstruit, les décombres de cette gigantesque surface ont été transférés dans différents endroits, notamment à Brooklyn ou à Staten Island. C’est donc là, où gisent des milliers de tonnes de débris dans un immense terrain vague, que les nouvelles recherches vont reprendre.

Car pour les familles, ce dépotoir ne peut devenir un cimetière. Il faut continuer à chercher. Il s’agit, disent-elles, d’un combat pour la mémoire, et pour la dignité. Mais les espoirs sont très faibles. Depuis 2006, 25 personnes supplémentaires seulement ont été identifiées.