Nouvel incident pour Qantas

  • A
  • A
Nouvel incident pour Qantas
@ REUTERS
Partagez sur :

Un Boeing 747 de la compagnie a dû atterir d'urgence après une avarie sur un moteur.

Qantas se serait sans doute bien passée de cette loi des séries. La compagnie aérienne australienne a connu un second incident en deux jours sur l'un de ses appareils. Un Boeing 747 a dû atterrir d'urgence vendredi à Singapour après un problème sur un moteur.

"On voyait des flammes sortir du réacteur"

"Peu après le décollage le commandant de bord a eu un problème avec l'un des moteurs", a indiqué un porte-parole de Qantas. Le Boeing 747 de Qantas venait de décoller, avec plus de 412 passagers et 19 membres d'équipage à bord, lorsque l'incident a eu lieu. Il devait aller jusqu'à Sydney.

"On voyait des flammes sortir du réacteur," a raconté Terence Sim, un passager originaire de Singapour, après avoir débarqué de l'appareil. "Il y a eu une explosion, pas particulièrement sonore, mais assez sonore pour attirer notre attention", a ajouté Andrew Jenkins, un passager australien de 43 ans.

25 minutes de vol pour larguer du kérosène

"Ils nous ont demandé de baisser la tête et de rester ainsi pendant vingt minutes. (Les passagers) n'étaient pas pris de panique, il n'y avait pas vraiment de scène de chaos", a également raconté un passager australien d'origine sri-lankaise, Ranjan Sivagnanasumdaram. Plusieurs passagers ont par ailleurs rapporté que l'avion avait volé pendant 25 minutes pour larguer du kérosène avant d'atterrir.

C'est la seconde avarie de moteur que connaît Qantas en deux jours. Jeudi, un A-380 avait été contraint à atterrir d'urgence, quelques minutes après avoir décollé de Singapour, un de ses moteurs ayant perdu son capotage arrière. Des passagers avaient indiqué avoir entendu une explosion et vu des flammes.

Selon un porte-parole de Qantas interrogé par CNN, aucun des passagers de l'A380 ne se trouvait à bord du Boeing 747.