Nouvel incident entre navires américains et bateaux iraniens dans le Golfe, selon Téhéran

  • A
  • A
Nouvel incident entre navires américains et bateaux iraniens dans le Golfe, selon Téhéran
Un autre incident entre deux navires avait déjà eu lieu mardi (photo d'archives). @ AFP
Partagez sur :

D'après un communiqué des Gardiens de la Révolution, un hélicoptère américain s'est approché de leurs navires équipés de missiles, vendredi après-midi. 

Un nouvel incident a opposé des navires américains et des bateaux iraniens dans le Golfe, après un précédent qui a eu lieu mardi dernier, selon un communiqué des Gardiens de la révolution publié sur leur site officiel.

Un hélicoptère américain. Selon le communiqué, l'incident s'est produit vendredi après-midi entre le porte-avions Nimitz et les navires l'accompagnant d'un côté et des frégates iraniennes équipées de missiles de l'autre. "A 16 heures locales (11h30 GMT) vendredi, le porte-avion Nimitz et les navires accompagnateurs américains, qui étaient sous la surveillance des frégates iraniennes équipées de missiles dans la zone proche du champ pétrolier Ressalat (dans la région centrale du Golfe, ndlr), ont fait décoller un hélicoptère pour s'approcher des bateaux des Gardiens de la révolution", affirme le communiqué.

Une attitude "provocatrice". Il dénonce l'attitude "provocatrice et non professionnelle des Américains", qui "ont lancé des avertissements, notamment des fusées éclairantes en direction des frégates iraniennes". Ces dernières "ont néanmoins poursuivi leur mission alors que le porte-avion américains et ses navires accompagnateurs ont quitté la zone", ajoute le texte.

Des incidents en série. Mardi, un patrouilleur de la marine américaine a tiré des coups de semonce contre un vaisseau iranien des Gardiens de la révolution islamique, qui s'était approché à moins de 140 mètres, avait indiqué un responsable américain de la Défense. Les incidents se sont multipliés ces derniers mois entre bateaux américains et vaisseaux iraniens dans le Golfe. En janvier, le destroyer USS Mahan avait tiré une fusée éclairante, en signe d'avertissement, à un bateau des Gardiens de la révolution iranienne qui s'approchait de lui.