Nouvel incident à bord d'un navire Costa

  • A
  • A
Nouvel incident à bord d'un navire Costa
Plus de 1.000 personnes sont à bord du Costa Allegra@ REUTERS
Partagez sur :

Un début d'incendie s'est déclaré sur le Costa Allegra, qui compte plus de 1.000 personnes à son bord.

Il s'appelle le Costa Allegra. Ce navire de la compagnie Costa Crociere dérivait lundi au large des Seychelles, après un incendie survenu en salle des machines. Le feu s'est déclenché vers 10h39, heure française, non loin du générateur électrique. Il est désormais maîtrisé.

Reste qu'une équipe d'experts de la compagnie italienne est partie lundi de Gênes pour rejoindre le paquebot, a toutefois indiqué dans la soirée la compagnie au cours d'une conférence téléphonique. "Un avion est parti avec quatorze personnes, dont des managers, des techniciens", a indiqué un porte-parole, qui a précisé que les passagers, tous sains et saufs, avaient été regroupés sur les ponts extérieurs du paquebot.

Les opérations de secours lancées

"Le navire est à la dérive, il n'y a pas de propulsion, mais aucun incident n'est signalé à bord", a indiqué un dirigeant de la compagnie, le commandant Giorgio Moretti, lors d'une conférence téléphonique avec la presse. "Un incendie s'est déclaré dans la matinée. Les pompiers l'ont rapidement éteint, mais il a endommagé les générateurs," a-t-il expliqué.

Selon le responsable, un hélicoptère apportera mardi matin des vivres frais aux personnes à bord du navire, ainsi que des moyens de communications, car celles-ci sont bloquées, sauf une liaison satellitaire d'urgence avec le capitaine.

Un avion survole la zone

Le navire, vers lequel convergent plusieurs bateaux pour lui porter secours, transporte 413 membres d'équipage et 636 passagers - de 25 nationalités différentes, essentiellement des Italiens, des Français et des Autrichiens. Parti de Madagascar, il se dirigeait vers les Seychelles.

Les garde-côtes italiens ont alerté les autorités des Seychelles qui ont "la compétence territoriale pour les opérations de secours" et assurent avoir déjà identifié des navires marchands qui pourraient se diriger vers le navire à la dérive pour l'aider. Les Seychelles ont envoyé également un avion qui survole la zone, selon un responsable gouvernemental.

Le nom de la compagnie Costa évoque désormais un autre naufrage, celui du Concordia. Le drame survenu le 13 janvier près de l'île italienne du Giglio avait provoqué la mort de 32 personnes.