"Nous allons couper l’eau et électricité à la NSA”

  • A
  • A
"Nous allons couper l’eau et électricité à la NSA”
Le siège de la NSA, à Fort Meade, dans le Maryland.@ Reuters
Partagez sur :

CRIMES ET CHÂTIMENTS - Pour protester contre la surveillance de l’agence de renseignement américaine, des élus du Maryland ont trouvé une astuce.

Punition. Un groupe de législateur de l’état américain du Maryland a décidé de mettre des bâtons dans les roues de la NSA, l’agence de renseignement accusée d’avoir massivement espionné des  millions d'internautes.

Huit élus républicains du Maryland ont en effet introduit la semaine dernière une proposition de loi destinée à refuser tout soutien public aux agences fédérales engagées dans des activités de surveillance. La NSA, dont le siège se situe dans l’état du Maryland, est clairement visée.

Eau et électricité coupées. “Cela veut dire que nous allons couper l’eau et électricité à la NSA”, assure au site d’information The Verge Mike Smigiel, délégué du Maryland. Si elle était adoptée, la loi empêcherait par ailleurs l’agence d’utiliser les universités de l’état pour toute activité de recherche, et conduirait au renvoi des employés de l’état qui aideraient la NSA.  

Le projet a été introduit au nom du quatrième amendement, qui protège les citoyens contre les perquisitions et saisies sans mandat. Selon Michael Smigiel, à l’origine de l'initiative, le Maryland ne devrait pas soutenir une agence “qui ignore les restrictions constitutionnelles et piétine les droits relatifs à la vie privée”.