Non, Tintin au Congo n’est pas raciste

  • A
  • A
Non, Tintin au Congo n’est pas raciste
La cour d'appel de Bruxelles a estimé que Tintin au Congo n'était pas raciste.@ REUTERS
Partagez sur :

C’est ce qu’estime la cour d’appel de Bruxelles, saisie notamment par le Cran.

La justice belge a tranché. La bande-dessinée Tintin au Congo ne contient pas de propos racistes et n’est pas une œuvre "méchante", selon la cour d’appel de Bruxelles, qui confirme mercredi un jugement rendu en première instance en 2011, rapporte la RTBF. La BD de Hergé ne sera donc pas interdite en Belgique comme le réclamaient le Cran (le Conseil représentatif des associations noires) et Bienvenu Mbutu Mondondo, originaire de RDC et vivant en Belgique.

Déboutés en première instance, ils avaient interjeté appel. En cause, selon eux : les "images négatives" véhiculées par l’ouvrage. "Les stéréotypes figurant dans ce livre lu par un nombre considérable d’enfants ont encore des conséquences sur leurs comportements à l’heure actuelle", expliquait en septembre 2011 l’avocat des plaignants, Me Alain Amici, dans ce dossier à rebondissements.

"Un humour candide et gentil"

Mais la cour d’appel de Bruxelles a considéré mercredi que "Hergé s’était borné à réaliser une œuvre de fiction dans le seul but de divertir ses lecteurs". "Il y pratique un humour candide et gentil", estime la cour, qui affirme que Hergé ne "pouvait avoir en 1930 le même état d’esprit que celui qui allait inspirer, un demi-siècle plus tard, la loi de 1981" réprimant le racisme en Belgique, rapporte Le Vif.

Le tribunal note aussi que le dessinateur ne s’est jamais rendu au Congo, s’inspirant pour ses dessins uniquement de ce qu’il avait pu voir dans des musées.

L’avis du tribunal ne semble cependant pas être partagé par tous ailleurs en Europe. Plusieurs petites villes de Suède ont décidé en octobre de retirer la BD de leurs rayons, "en raison de son contenu raciste".