Nigeria : la kamikaze n'avait que 10 ans

  • A
  • A
Nigeria : la kamikaze n'avait que 10 ans
@ REUTERS
Partagez sur :

TERRORISME - Le Nigeria a annoncé mercredi l'arrestation d'une fillette de dix ans portant une ceinture d'explosifs à Katsina.

On savait que les organisation terroristes privilégiaient les activistes étrangers pour commettre des attentats suicide, on découvre qu'elles n'hésitent désormais plus à utiliser des enfants. Le Nigeria a en effet annoncé mercredi l'arrestation d'une fillette de dix ans portant une ceinture d'explosifs à Katsina, voisine de la ville de Kano, touchée par quatre attentats suicides menés par des femmes en une semaine.

"Les forces de l'ordre ont arrêté mardi 29 juillet (...) trois membres présumés de Boko Haram" dont "une fillette de 10 ans (...) portant une ceinture d'explosifs" a déclaré le porte-parole du gouvernement Mike Omeri dans un communiqué.

>> LIRE AUSSI - Boko Haram, "une secte qui s'appuie sur un business florissant"

Quelques heures plus tôt, un attentat faisait six victimes à Kano. "A environ 14H30, une autre femme kamikaze s'est fait exploser avec un engin explosif improvisé à l'école polytechnique de l'Etat de Kano (...) Six personnes ont été tuées", a déclaré le porte-parole du gouvernement Mike Omeri. "Une énorme explosion" a eu lieu au milieu d'étudiants rassemblés autour de panneaux d'affichage sur le campus d'une faculté de Kano, a déclaré Isyaku Adamu, un témoin. La kamikaze s'était fondue dans la foule des étudiants, a-t-il ajouté, ses propos ont été confirmés par plusieurs autres témoins.