Nigeria : l'enlèvement du Français revendiqué

  • A
  • A
Nigeria : l'enlèvement du Français revendiqué
@ Reuters
Partagez sur :

Le groupe islamiste Ansaru justifie le kidnapping de l'ingénieur par le rôle de la France au Mali.

Le groupe islamiste Ansaru a revendiqué dimanche l'enlèvement d'un ingénieur français travaillant pour la société d'éoliennes Vergnet dans le nord du Nigeria, en justifiant ce kidnapping, qui s'est déroulé mercredi dernier, par le rôle de la France dans la préparation d'une intervention militaire au Mali. Ansaru "annonce au monde, et surtout au gouvernement français, être responsable de l'enlèvement de l'ingénieur Francis Colump (...), 63 ans, qui travaille pour l'entreprise française Vergnet", peut-on lire dans un communiqué envoyé à la presse. "Le rôle majeur de la France dans l'attaque (planifiée) contre l'Etat islamique dans le Nord du Mali", est cité comme l'une des causes de l'enlèvement.

Les islamistes citent également la loi interdisant depuis 2011 la dissimulation du visage dans l'espace public en France et donc le port du voile islamique intégrale par les femmes musulmanes, qui porte selon eux "atteinte aux droits religieux." "Nous informons le gouvernement français que ce groupe va continuer à lancer des attaques sur le gouvernement français et les citoyens Français (...) en particulier en Afrique noire, tant qu'il ne changera pas sa position sur ces deux sujets."