Nigeria : huit soldats tués dans une embuscade de Boko Haram

  • A
  • A
Nigeria : huit soldats tués dans une embuscade de Boko Haram
L'attaque a eu lieu dans le nord-est du Nigeria. @ ISSOUF SANOGO / AFP
Partagez sur :

L'attaque, confirmée par un membre d'une milice d'autodéfense, a eu lieu dans le nord-est du pays.

Au moins huit soldats ont été tués vendredi dans une embuscade du groupe djihadiste nigérian Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, selon des sources sécuritaires. "Au moins huit soldats ont été tués et deux blessés", a indiqué à l'AFP une source militaire. L'attaque, confirmée par un membre d'une milice d'autodéfense, a eu lieu vers 9h locales (08h00 GMT) dans le village de Ajirin, à environ 50 km à l'est de la capitale de l'Etat du Borno, Maiduguri.

Des attaques sporadiques ces derniers mois. Un garde de sécurité civil a confirmé ces chiffres tout en estimant qu'au moins 10 soldats pourraient avoir péri dans l'attaque. Aucun responsable militaire du quartier général nigérian à Abuja n'a pu être joint par l'AFP. L'armée nigériane et le gouvernement ont affirmé à plusieurs reprises ces derniers mois que Boko Haram était à bout de souffle.

Le président nigérian Muhammadu Buhari a affirmé dès la fin 2015 que les islamistes étaient "techniquement vaincus". Douze mois plus tard, il annonçait triomphalement que l'armée les avait chassés de leur dernière enclave, dans la forêt de Sambisa, dans l'Etat de Borno. Les attaques sporadiques de ces derniers mois ont été attribuées à un groupe de Boko Haram affaibli et poussé dans ses derniers retranchements.