Nigeria : 200 personnes mortes dans les inondations du centre et du sud

  • A
  • A
Nigeria : 200 personnes mortes dans les inondations du centre et du sud
Un état de catastrophe nationale a été déclaré il y a une dizaine de jours dans les quatre États de Kogi, Delta, Anambra et Niger. @ PIUS UTOMI EKPEI / AFP
Partagez sur :

Des dizaines de milliers de personnes sont bloquées dans leurs maisons suite à cette vague d'inondations qui frappent quatre Etats du Nigeria.

Près de 200 personnes sont mortes des suites d'inondations causées par de fortes pluies à travers 12 États du Nigeria, a annoncé jeudi l'Agence nationale de gestion des urgences (NEMA). Un précédent bilan faisait état d'une centaine de morts, pris par les crues des cours d'eau.

Deux fleuves ont débordé. Les fortes pluies saisonnières ont fait déborder les fleuves Niger et Benue, inondant des villages et des terres, bloquant des dizaines de milliers de personnes dans leurs maisons tandis que d'autres fuient les zones inondées.

Etat de catastrophe nationale. Un état de catastrophe nationale a été déclaré il y a une dizaine de jours dans les quatre États de Kogi, Delta, Anambra et Niger. Le Kogi et le Niger se trouvent dans le centre du Nigeria tandis que les Etats du Delta et de l'Anambra sont dans le sud.

Le choléra menace. Le secrétaire général de la Croix-Rouge nigériane, Abubakar Kende s'est dit préoccupé par le risque de choléra, à la suite des fortes inondations. Dans le nord-est du vaste pays, une épidémie de choléra a déjà tué près de 100 personnes ces deux dernières semaines, selon l'ONU.