Newtown : la NRA sort (enfin) du silence

  • A
  • A
Newtown : la NRA sort (enfin) du silence
@ REUTERS
Partagez sur :

Le principal groupe du lobby pro-armes, aux Etats-Unis, s’est dit bouleversé.

Il aura fallu attendre quatre jours. La National Rifle Association (NRA), principal groupe du lobby pro-armes aux Etats-Unis, est sortie de son silence mardi, quatre jours après la tuerie de Newtown, dans le Connecticut, qui a coûté la vie à 27 personnes.

"Nous avons le cœur brisé"

"La National Rifle Association of America est composée de quatre millions de pères et de mères, de fils et de filles... Nous avons été bouleversés, attristés, nous avons eu le coeur brisé à l'annonce des meurtres horribles et insensés de Newtown", déclare la NRA dans un communiqué envoyé à la presse. L’association s'est dite prête à contribuer activement aux efforts pour éviter de nouvelles tragédies de ce type.

Elle a également annoncé qu'elle tiendra une conférence de presse vendredi prochain et explique avoir gardé le silence jusqu'ici par respect pour les familles des victimes et par décence.

L’interdiction des armes automatiques

La NRA n’a, en revanche, pas réagi aux déclarations faites par le président américain sur les armes semi-automatiques. Barack Obama a dit soutenir l'initiative de la sénatrice démocrate Dianne Feinstein, qui compte proposer l'an prochain au Congrès de rétablir l'interdiction des fusils d'assaut semi-automatiques qui avait été en vigueur de 1994 à 2004, a annoncé mardi la Maison-Blanche. C'est ce type d'armes qui a été utilisé dans la fusillade de Newtown.

Barack Obama s'est jusqu'à maintenant refusé à évoquer explicitement un éventuel durcissement de la législation sur les armes à feu mais Jay Carney, porte-parole de la présidence américaine, a précisé que le président américain allait "agir au cours des prochaines semaines".