New York : votre voisin est-il armé ?

  • A
  • A
New York : votre voisin est-il armé ?
La carte des détenteurs d'un permis de port d'arme mise en ligne par le Journal News fait polémique.@ REUTERS
Partagez sur :

Outre-Atlantique, un journal a fait polémique en publiant une liste des détenteurs d’un permis de port d’arme.

Qui possède une arme à feu dans votre quartier ? Les habitants des comtés de Weschester et Rockland, au nord de la ville de New York, peuvent le savoir depuis le week-end dernier : après la tuerie dans une école du Connecticut, le journal local The Journal News a publié sur son site une carte interactive recensant tous les détenteurs de permis de port d’arme dans ces deux zones.

google maps des détenteurs de permis de port d'arme

© CAPTURE D'ECRAN THE JOURNAL NEWS

Le journal a publié le nom et l’adresse de chaque possesseur de permis, ce qui ne signifie pas nécessairement que ces personnes détiennent une arme chez elles. Pour se procurer ces informations, The Journal News n’a eu qu’à en faire la demande auprès de l’administration, en invoquant la liberté d’information.

Les conservateurs ripostent

Pour le journal, le fait d’informer les gens sur les armes en circulation dans leurs quartiers relève du service public. Mais en plein débat sur les armes à feu aux États-Unis, l’initiative est loin d’avoir plu à tout le monde. Des blogueurs conservateurs ont en effet riposté en publiant les noms et adresses de l’éditeur du journal et de ses employés.

"Vous voulez utiliser votre torchon de gauche pour publier les noms et les adresses des détenteurs légaux de permis de port d’arme dans votre région ? Très bien. Mais ne venez pas chouiner comme un petit agent de la Gestapo quand la situation se sera inversée", peut-on par exemple lire sur l’un de ces blogs, consulté par le Washington Post.

Le numéro de téléphone et l’adresse du PDG du groupe détenteur du journal a même été publié, accompagné de messages menaçants et pour le moins suggestifs. "La maison est pleine d’objets de valeur aisément transportables", lance ainsi un internaute sur un autre blog.

Une carte "à l’usage des criminels"

Certaines critiques sont un peu plus mesurées. Pour la journaliste Carol Roth, The Journal News a tout simplement créé "une carte des maisons non-armées à l’usage des criminels". Bill Grueskin, professeur à l’école de journalisme de l’université de Columbia estime de son côté auprès du New York Times que les détenteurs de permis d’arme cités "se sentent en quelque sorte comparés à des agresseurs sexuels" et comme "marqués au fer rouge".

"Mauvais jugement-Cela crée une carte des maisons non-armées à l'usage des criminels".

La polémique a en tout cas profité au Journal News, note le Daily Telegraph. Dès mercredi, ses cartes interactives avaient été partagées environ 30.000 fois sur les médias sociaux. Soit une audience bien supérieure à ce que réalise d’ordinaire ce journal local.