Neil Armstrong "était le meilleur"

  • A
  • A
Neil Armstrong "était le meilleur"
@ REUTERS
Partagez sur :

REACTIONS - Proches et politiques soulignent les qualités humaines et professionnelles d'un "héros".

Les hommages n'ont pas tardé à fuser après la mort de Neil Armstrong, samedi soir. Le premier homme à avoir posé un pied sur la Lune "prend place aujourd'hui au panthéon" des héros, selon les mots de Mitt Romney. Sur ce sujet, le candidat républicain à la présidentielle et Barack Obama, son adversaire démocrate dans la course à la Maison-Blanche, font cause commune. "Neil fait partie des plus grands héros américains, pas seulement de son temps, mais de tous les temps", a réagi le président américain. "Son héritage restera, illuminé par un homme qui nous a appris la puissance énorme que peut avoir un petit pas."

amrstrong, lune

© REUTERS

"Il va terriblement me manquer"

Leader de la mission Apollo 11, qui s'est posé sur la Lune le 20 juillet 1969., Neil Armstrong était aussi éminemment reconnu par ses pairs. "Il était le meilleur et il va terriblement me manquer", a lancé Michael Collins, du voyage. "Nous perdons un grand porte-parole et chef de file du programme spatial. Il était un commandant très compétent à la tête d'un exploit qui sera reconnu jusqu'à ce que l'homme pose son pied sur Mars", a renchéri "Buzz" Aldrin, autre astronaute envoyé sur la Lune en cet été 1969.

Discret, fuyant la célébrité, Neil Armstrong était admiré pour sa simplicité. "Il voulait relever de grands défis pour son pays et il était fier d'agir ainsi et, en même temps, il a toujours conservé la même humilité", rappelle Charles Bolden, administrateur de la Nasa et ancien astronaute.

Armstrong, "le premier extraterrestre"

"C’est le Gagarine américain. C’est le premier homme sur la Lune. C’est exactement comme Christophe Colomb. C’est celui qui a franchi le premier une frontière plus qu’emblématique. C’est le premier extraterrestre", a réagi Alain Cirou, directeur de Ciel et Espace, et consultant scientifique d’Europe 1. "C’est un personnage qui est aux Etats-Unis une figure extraordinairement emblématique et en même temps un personnage assez mystérieux personnellement", a-t-il ajouté.

En effet, selon le journaliste scientifique, l’astronaute n’a pas voulu profiter de sa notoriété. "Armstrong a toujours été une homme extrêmement discret qui a dit toute sa vie qu’il avait accompli sa mission. Et qu’en fait il n’était que le sommet d’une pyramide. Et que lui, finalement, n’était que le représentant d’une nation qui avait réussi à faire cet exploit".

"Émerveillement de petit garçon"

Les membres de sa famille ont également tenu à rendre un hommage public à leur cher Neil. Il "était sans le vouloir un héros américain qui a toujours été persuadé de faire simplement son travail", sans jamais perdre "son émerveillement de petit garçon pour ces activités", poursuivent-ils.

"A ceux qui pourraient se demander ce qu'ils peuvent faire pour honorer la mémoire de Neil, notre requête est simple. Saluez-le en tant qu'exemple de dévouement, d'accomplissement et de modestie, et la prochaine fois que vous marcherez par une nuit dégagée et que vous verrez la lune vous sourire, pensez à Neil Armstrong et faites lui un clin d'oeil."