Naufrage en Corée : quatre mises en examen

  • A
  • A
Naufrage en Corée : quatre mises en examen
Le Sewol a coulé le 16 avril dernier alors qu'il effectuait la liaison entre le port d'Incheon, près de Séoul, et l'île de Jeju.@ SIPA
Partagez sur :

L'ENQUÊTE - Quatre membre d'équipage du Sewol, qui a fait naufrage le 16 avril dernier, ont été inculpé d'homicide involontaire.

Ils encourent la peine de mort. Quatre membres d'équipage du ferry sud-coréen qui a fait naufrage le 16 avril dernier, faisant 300 morts ou disparus, ont été inculpés jeudi d'homicide involontaire. Parmi les accusés figure le capitaine du Sewol, Lee Joon-Seok.

Ils avaient abandonné le navire. Deux navigateurs et un mécanicien sont aussi inculpés. Ils sont soupçonnés d'avoir abandonné le navire en perdition, après avoir ordonné aux passagers de ne pas quitter leur cabine. Onze autres membres d'équipage ont été inculpés pour négligence. En outre, le patron de la compagnie maritime propriétaire du navire a été arrêté chez lui jeudi dernier

Corée du Sud ferry plongeur

© Reuters

Cinq corps repêchés mercredi. Au moment du naufrage, 476 personnes se trouvaient à bord. Pour l'heure, le bilan officiel de la catastrophe est de 281 morts et 23 disparus, pour la plupart des lycéens en voyage scolaire provenant du même établissement, près de Séoul. Les autorités ont indiqué que cinq corps avaient encore pu être récupérés mercredi.

Trop de fret à bord. D'après les premiers éléments de l'enquête, le fret transporté par le ferry était trois fois supérieur au niveau recommandé. Et le bateau était aussi moins résistant à la houle, car des cabines supplémentaires avaient été ajoutées illégalement sur plusieurs ponts en 2012.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

L'ENQUÊTE - Le patron de la compagnie arrêté

DRAME EN PLUS - Un plongeur meurt en cherchant des victimes

VIDÉO - Une victime filme les derniers instants

PRÉSIDENCE - La présidente s'excuse après le naufrage du ferry

NAUFRAGE - "Certains de mes amis n’ont pas pu sortir"