Naufrage en Corée : ce lycéen avait donné l'alerte

  • A
  • A
Naufrage en Corée : ce lycéen avait donné l'alerte
Des centaines de personnes se trouvaient à bord du ferry qui a coulé au large de la Corée du Sud.@ MAXPPP
Partagez sur :

VAINE ALERTE - Macabre découverte : son corps a été retrouvé par des plongeurs jeudi matin.

"Sauvez-nous. Le bateau coule". C'est par ces mots qu'un lycéen avait prévenu les secours, avant même l'équipage, quand il s'était rendu compte que le ferry à bord duquel il se trouvait avec ses camarades de classe était en train de couler, au large de la Corée du Sud. Jeudi matin, son corps a été retrouvé par des plongeurs.L'alerte donnée avant l'équipage. Identifié sous son seul nom de famille, Choi, cet adolescent, en voyage scolaire avec plus de 300 autres lycéens, avait appelé le numéro d'urgence, le 119 en Corée, dès 8h52 mercredi 16 avril. Soit trois minutes avant l'envoi du premier signal de détresse par l'équipage du ferry, le Sewol, un navire comportant quatre ponts et transportant des centaines de personnes. Les secours avaient soumis le jeune homme à un feu roulant de questions et, plus tard, un responsable des garde-côtes avait même indiqué que le service d'urgence l'avait pris pour un membre d'équipage.

Le capitaine arrêté. Le bilan de la catastrophe fait désormais état de 162 morts et de 140 personnes portées disparues, probablement mortes. Le capitaine et l'équipage sont cloués au pilori en Corée, où leurs réactions sont vivement critiquées. L'équipage a notamment tardé à faire évacuer le navire. Immobilisé après un choc, le Sewol n'a commencé à couler que quarante minutes plus tard. Pendant ce temps, les messages communiqués par haut-parleur aux passagers leur demandaient de rester à leur place et de ne pas bouger. Puis, quand le bateau a commencé à couler, il était trop tard pour évacuer : les passagers ne pouvaient plus remonter les couloirs qui penchaient et où l'eau s'engouffrait. Le capitaine et onze membres d'équipage ont été arrêtés.

RÉCIT EN IMAGES - Le naufrage d'un ferry en Corée du SudTÉMOIGNAGES - "Certains de mes amis n'ont pas pu sortir"ENQUÊTE - Le capitaine du ferry arrêtéL’ÉMOTION - Corée du Sud : "papa, le bateau coule"