Naufrage d'un ferry en Corée du Sud : 5 morts et 300 disparus

  • A
  • A
Naufrage d'un ferry en Corée du Sud : 5 morts et 300 disparus
@ MAXPPP
Partagez sur :

LE RÉCIT EN IMAGES - Le bateau, qui transportait 459 personnes, a chaviré à 20 km des côtes. Au moins cinq personnes sont mortes.

Le bilan pourrait être très lourd. Cinq personnes au moins sont mortes et plus de 300 sont toujours portées disparues après le naufrage d'un ferry mercredi matin en Corée du Sud, selon les informations recueillies par Europe1. La nuit rend les opérations de secours encore plus difficiles et les autorités ont prévenu qu'il y avait peu de chances de survies pour les personnes encore portées disparues.

325 lycéens à bord. Le ferry transportait 459 personnes, dont l'équipage et 325 lycéens pour la plupart sur l'île touristique de Jeju. 176 personnes ont été récupérées dans l'eau, selon le dernier décompte. "Le ferry est quasiment complètement submergé", a-t-il ajouté.

16.04-coree-ferry

L'accident s'est produit à quelque 20 km de l'île de Byungpoong. Les lycéens se rendaient en excursion à Jeju, un des hauts lieux touristiques de Corée du Sud et parfois appelé "le Hawaï sud-coréen".



Des photos diffusées à la télévision montrent le ferry penché à un angle de 45 degrés, le nez dans l'eau, surplombé d'une nuée d'hélicoptères vrombissant. Une autre photo montre (voir le bas de l'article) le ferry qui a pratiquement sombré, avec l'arrière comme seule partie visible.



Les opérations de secours, brièvement interrompues à la nuit tombée, se poursuivent et doivent continuer toute la nuit. Dès jeudi matin, trois grues géantes vont tenter de redresser l'épave pour tenter de comprendre les raisons du naufrage.

"Nous avons entendu un grand bruit". Le bateau se rendait sur l'île de Jeju et a envoyé un signal de détresse à 9 heures (2h en France). Des témoignages de passagers laissent entendre que le ferry a heurté le fond sous-marin.

"Nous avons entendu un grand bruit de choc et le bateau s'est arrêté", avait indiqué un passager à la chaîne de télévision YTN par téléphone, peu après l'accident. "Le navire tangue et nous devons nous agripper à quelque chose pour rester assis".



sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

TÉMOIGNAGES - "Certains de mes amis n'ont pas pu sortir"