Nafissatou Diallo : son frère raconte son "calvaire"

  • A
  • A
Nafissatou Diallo : son frère raconte son "calvaire"
@ REUTERS
Partagez sur :

Mamadou Diallo s'exprime pour la 1re fois dans une interview exclusive au Journal du Dimanche.

C'est la première fois qu'un membre de la famille de Nafissatou Diallo, la femme de chambre qui accuse Dominique Strauss-Kahn de l'avoir violée, s'exprime publiquement. Le Journal du Dimanche a rencontré Mamadou Diallo, le frère de la victime présumée, chez lui, à Indianapolis, aux Etats-Unis. Il l'appelle sa "soeur", mais précise qu'il est en réalité "son demi-frère" : "nous avons le même père, mais pas la même mère". Ancien chauffeur routier reconverti dans le taxi, âgé de 53 ans, il ne travaille plus depuis trois semaines, suite à un accident de la route. Il a appris "l'affaire" "quatre jours après le drame", indique-t-il.

"Sa vie est détruite. Elle est finie."

"Pourquoi notre famille est-elle frappée par une telle malédiction ?", s'est-il désolé auprès du JDD, estimant qu'il est impossible de "laver l'affront" subi par sa soeur. "Que puis-je faire pour elle ?" s'interroge-t-il. "Sa vie est détruite. Elle est finie. Il n'y a plus rien à faire pour elle (...) Son honneur est sali. Comme celui de tout notre village."Et d'ajouter que Nafissatou Diallo "va très mal", et "pleure tous les jours".

Pour lui, pas de doute : Nafissatou Diallo dit vrai : "au fond de mon coeur, je pense que ma soeur dit la vérité. C'est une femme pieuse qui est incapable de faire du mal aux autres. Elle est timide et travailleuse. C'est une bonne musulmane." Enfin, Mamadou Diallo affirme qu'il n'est "pas intéressé" par le procès de DSK, même s'il "soutiendra [sa] soeur" : "Allah sait. Il a déjà jugé", conclut-il.