Nafissatou Diallo est arrivée au tribunal

  • A
  • A
Nafissatou Diallo est arrivée au tribunal
@ REUTERS
Partagez sur :

Les avocats de DSK et de Diallo se retrouvent à New York en vue d'un accord financier.

Ce devrait être l'épilogue du volet américain de l'affaire DSK. Lundi, à 14 heures heures à New York - 20 heures à Paris - les avocats de Dominique Strauss-Kahn et de Nafissatou Diallo doivent se retrouver au tribunal du Bronx pour faire le point avec le juge Douglas McKeon.

>> Mise à jour, 19h07 : Vêtue d'un pantalon et d'une veste noirs, Nafissatou Diallo, qui portait un foulard gris sur les cheveux, est arrivée dans le tribunal du Bronx, accompagnée de son avocat Kenneth Thompson. 

L'objectif de cette rencontre menée discrètement ces derniers mois est de finaliser un accord financier avec la femme de chambre qui accuse toujours l'ancien président du FMI d'agression sexuelle, le 14 mai 2011 dans une chambre d'hôtel du Sofitel de New York. "S'il y a un accord, il sera annoncé ce jour-là", a précisé le juge. Un accord qui refermerait ainsi le dossier de cette incroyable saga judiciaire américaine.

>>> DSK : la fin de l'affaire du Sofitel ?

• Une audience courte. Nafissatou Diallo, la femme de chambre guinéenne de 33 ans, que personne n'a revue en public depuis août 2011, est attendue au tribunal avec ses avocats. Le juge n'a pas demandé la présence de Dominique Strauss-Kahn. "L'audience ne devrait pas durer plus de 30 minutes", a précisé dimanche à Douglas McKeon.

• Un accord financier polémique. Le montant du chèque et les détails de l'accord resteront probablement confidentiels, comme souvent dans ces transactions. Les montants négociés peuvent parfois atteindre des millions de dollars. Selon l'avocat et ancien procureur Matthew Galluzzo, ce montant est pourtant plausible, "entre 3 et 10 millions de dollars, plus probablement autour de cinq" a-t-il précisé.

D'après Le Monde, qui cite l'entourage de DSK, l'ex-leader socialiste sera contraint de souscrire un prêt de 3 millions de dollars et d'emprunter le reste à son épouse Anne Sinclair, dont il est séparé depuis cet été. Mais l'avocat de DSK, William Taylor, a qualifié de "complètement fausses" des informations selon lesquelles l'ancien patron du FMI, 63 ans, aurait accepté de payer six millions de dollars à la femme de chambre guinéenne. Quelque soit la somme négociée, le tiers revient généralement aux avocats des plaignants.

• Éviter un procès long et coûteux. Les accords financiers, qui mettent fin aux poursuites civiles, sont extrêmement fréquents aux Etats-Unis. Ils évitent un procès long et coûteux, à l'issue incertaine. S'ils ne sont pas un aveu de culpabilité, ils évitent aussi à l'accusé d'avoir à donner sa version des faits.

La procédure pénale avait été abandonnée le 23 août 2011, le procureur doutant de Nafissatou Diallo en raison de mensonges sur son passé. Elle a accusé DSK de l'avoir contrainte à une fellation dans sa suite du Sofitel le 14 mai 2011. De son côté, Dominique Strauss-Kahn a toujours reconnu une brève relation sexuelle "sans violence ni contrainte". En septembre 2011, il a reconnu sur TF1 avoir commis "une faute morale".

A lire - La nouvelle vie de Nafissatou Diallo