Mur des Lamentations : un visiteur juif tué

  • A
  • A
Mur des Lamentations : un visiteur juif tué
Un juif israélien ayant crié en arabe "Allah Akbar" (Dieu est grand) a été abattu par balles vendredi par un garde près du Mur des Lamentations.@ Reuters
Partagez sur :

Un garde de sécurité israélien a tué vendredi, apparemment par méprise, un visiteur juif.

L’INFO. C’est l'un des lieux le plus sacré du judaïsme. Un garde de sécurité israélien a tué vendredi un visiteur juif au Mur des Lamentations de Jérusalem. L’homme se serait trompé et aurait pris la victime pour un activiste palestinien, a indiqué la police.

Il crie "Allah Akbar". La place devant le mur était pleine de fidèles pour la prière du matin à la veille du shabat, jour de repos hebdomadaire chez les juifs. "Il y avait un homme juif, un Israélien, qui se trouvait dans le secteur des toilettes. Il a, pour une raison inconnue, crié Allah Akbar (Dieu est le plus grand, en arabe)", a affirmé le porte-parole de la police Micky Rosenfeld. "Un garde de sécurité a dégainé son arme et tiré à plusieurs reprises sur le suspect, qui est décédé de ses blessures", a-t-il précisé. Le site a été fermé au public pour au moins une heure après l'incident. Le garde de sécurité a indiqué aux enquêteurs qu'il avait pensé que l'homme, âgé de 46 ans, était en train de retirer quelque chose de sa poche, et qu'il était sur le point de l'attaquer, rapporte la radio publique.

Qui est la victime ? La police n'a rien trouvé de suspect sur le corps de la victime. Selon la chaîne privée 10, l'homme tué souffrait de problèmes psychiatriques. Des témoins ont assuré que le garde avait tiré entre sept et dix balles et que cette fusillade était injustifiée, la cible semblant être un excentrique inoffensif, précise ce média israélien.   

Une tragédie. La rabbin du Mur des Lamentations a exprimé sa profonde tristesse après l'incident. "Quelles que soient les circonstances, il s'agit d'une tragédie", a-t-il estimé.