Mrs Robinson provoque une crise en Ulster

  • A
  • A
Mrs Robinson provoque une crise en Ulster
Partagez sur :

Le scandale autour de l'infidélité de son épouse a poussé le Premier ministre à se mettre en retrait six semaines.

La célèbre chanson Mrs Robinsonde Simon et Garfunkel est redevenue très à la mode ces temps-ci en Irlande du Nord. Au point que le tube, tiré du film Le Lauréat et qui célèbre les amours d’une quinquagénaire et d’un étudiant, a vu son téléchargement exploser la semaine dernière. Un bond de 1200 % en Ulster, a indiqué l'Official UK Charts Company.

La presse irlandaise ne parle plus que du "scandale Robinson", du nom du Premier ministre et de son épouse, Iris. Pete Robinson a annoncé lundi son retrait provisoire de la vie politique pour "régler des affaires familiales". En clair, une infidélité de son épouse qui pourrait avoir des conséquences importantes sur le plan politique.

La semaine dernière, la BBC a révélé qu’Iris Robinson, 61 ans, avait eu une aventure avec un jeune homme de 19 ans. L'épouse du Premier ministre, elle-même députée, se serait également compromise auprès de promoteurs immobiliers pour son jeune amant. Selon la BBC, elle aurait obtenu de deux promoteurs qu'ils investissent 50.000 livres (55.000 euros) pour aider son protégé à ouvrir un pub en 2008. Pete Robinson, est, lui, accusé d'avoir couvert sa femme.

Le scandale Robinson est bien plus qu'une affaire d'infidélité. Sur fond de résurgence des attaques des indépendantistes républicains contre la police, l'aventure extra-conjugale de Madame et ses supposées malversations pèsent lourd sur les épaules de son mari. "En tant que père et mari, je dois consacrer du temps à régler des affaires familiales. Je maintiens que j'ai agi de manière éthique et adéquate. Dans un moment de crise personnelle et de désarroi, il m'est particulièrement douloureux de devoir me défendre contre des allégations malveillantes et infondées" a-t-il expliqué lundi.

Regardez ces images diffusées lundi sur CNN :

Pete Robinson compte reprendre son poste de Premier ministre dans six semaines. Un délai jugé trop long par ses partenaires catholiques au sein du gouvernement. Le Sinn Fein catholique craint en effet que ses déboires conjugaux ne ralentissent l'aboutissement du processus de paix.