Mousson au Sri Lanka : le bilan s'aggrave à 193 morts

  • A
  • A
Mousson au Sri Lanka : le bilan s'aggrave à 193 morts
Il s'agit des pires inondations au Sri Lanka depuis mai 2003. @ AFP
Partagez sur :

Il s'agit des pires inondations au Sri Lanka depuis mai 2003. 

La Sri Lanka appelait mardi des volontaires à venir en aide aux sinistrés après les meurtrières pluies de mousson vendredi, qui ont fait au moins 193 morts selon un nouveau bilan. Selon un décompte mardi après-midi, les précipitations torrentielles de vendredi, qui ont provoqué inondations et glissements de terrain, avaient coûté la vie à 193 personnes tandis que 94 autres sont toujours portées disparues.

Des puits d'eau contaminés. Au total, 600.000 personnes ont dû quitter leur foyer. 1.300 maisons ont été détruites et 7.000 autres sévèrement endommagées, selon les derniers chiffres officiels. Les inondations ayant contaminé des puits, des dizaines de milliers de personnes se retrouvent sans eau potable, poussant les autorités à lancer un appel à l'aide pour purifier les citernes. Les Nations unies ont annoncé qu'elles enverraient des conteneurs d'eau et des tablettes de purification de l'eau. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) doit fournir des médicaments dans les zones sinistrées.

Pires inondations depuis 2003. Il s'agit des pires inondations au Sri Lanka depuis mai 2003, quand 250 personnes avaient été tuées et 10.000 maisons détruites par des pluies de mousson particulièrement fortes. L'année dernière, ce phénomène climatique avait coûté la vie à une centaine de personnes.