Moscou : "plus de policiers que d’habitude"

  • A
  • A
Moscou : "plus de policiers que d’habitude"
@ REUTERS
Partagez sur :

Les transports sont très surveillés à Moscou, depuis l’attentat qui a fait 35 morts lundi.

Lundi, un attentat suicide à la bombe a fait 35 morts et 46 blessés à l'aéroport international de Moscou-Domodedovo. "Il y a plus de policiers que d’habitude, dans la ville, dans les transports, tout le monde parle de cette explosion". C’est ainsi que Rodion, qui habite dans le centre de Moscou, a décrit l’ambiance dans la ville, au micro d’Europe 1.

Ecoutez Rodion :

Très rapidement après le drame, le président russe Dmitri Medvedev a ordonné d'instaurer "un régime de sécurité spécial" dans les gares et les aéroports du pays. Un renforcement du dispositif policier qui était déjà visible depuis "une à deux semaines", a assuré Geoffrey, un habitant de Moscou, au micro d’Europe 1. "Ca fait deux trois semaines que j’avais remarqué qu’il y avait beaucoup plus de policiers que d’habitude", a-t-il constaté.

Pourtant, Rodion, de son côté, assure qu’"il n’y a pas de panique dans la ville".

La ville de Moscou est régulièrement la cible d’attentats. En mars 2010, deux stations de métro avaient été visées par des attentats suicide, faisant quarante morts. "Il y a eu une rixe géante à Moscou il y a quelque de temps, il y a des tensions importantes, une angoisse. Les gens demandent de la sécurité", a commenté Gérald Autier, le président des Français de Russie, au micro d'Europe 1.