Moscou : la police enquête sur le flash-mob sans jupe ni pantalon dans le métro

  • A
  • A
Moscou : la police enquête sur le flash-mob sans jupe ni pantalon dans le métro
Photo d'illustration. @ AFP
Partagez sur :

Plusieurs moscovites voulaient apporter "plus de bonne humeur" dans les transports publics. Une action pas vraiment du goût de la police. 

La police de Moscou a lancé lundi une enquête après un flash-mob organisé dans le métro par des personnes voyageant en culotte ou slip qui voulaient apporter "plus de bonne humeur" dans les transports publics. Il s'agit d'établir "s'il y a eu une infraction" au règlement du métro lors de cette action, a précisé une source policière citée par l'agence Ria-Novosti. Quelques jeunes, hommes et femmes en culotte, slip et caleçon, s'étaient réunis dimanche dans la station de métro, place Pouchkine, au cœur de Moscou, avant de voyager le temps de quelques stations. 

Une action dans une cinquantaine de villes dans le monde. Cette action, qui se déroulait parallèlement à travers une cinquantaine de villes dans le monde, dont Madrid et Barcelone, se déroulait pour la première fois à Moscou. Les usagers moscovites surpris ont publié de nombreuses photos des participants sur les réseaux sociaux. L'administration du métro moscovite a souligné dans un communiqué que "malgré sa popularité dans plusieurs villes, cette action et les motifs des participants ne sont pas partagés par tout le monde". L'administration du métro a appelé les usagers des transports "à respecter les règles de comportement public". L'opération totalement bon-enfant visait à apporter "plus de bonne humeur" et d'autodérision dans les transports publics.