Mort du jeune enfant syrien : 4 passeurs présumés arrêtés en Turquie

  • A
  • A
Mort du jeune enfant syrien : 4 passeurs présumés arrêtés en Turquie
La photo du petit Aylan, 3 ans, retrouvé échoué sur une plage en Turquie, a bouleversé le monde entier. @ AFP
Partagez sur :

Selon la presse turque, quatre passeurs présumés ont été arrêtés en Turquie après la mort du jeune enfant syrien de 3 ans.

La police turque a interpellé jeudi quatre passeurs présumés de nationalité syrienne après le naufrage qui a causé la mort de douze migrants à destination de la Grèce, a rapporté la presse locale. Parmi ces douze migrants décédés : le petit Aylan, 3 ans, dont les photos de sa mort ont bouleversé le monde entier

Des passeurs arrêtés dans le sud-ouest de la Turquie. Ces quatre personnes, âgés de 30 à 41 ans, ont été arrêtées dans la station balnéaire turque de Bodrum, dans le sud-ouest du pays. C'est de cette station d'où étaient partis les deux bateaux qui ont coulé alors qu'ils se dirigeaient vers l'île grecque de Kos, a précisé l'agence de presse Dogan.

Devant le tribunal jeudi après-midi. Soupçonnés d'homicides et "trafic d'immigrants", ils devraient être présentés devant un tribunal dans l'après-midi, selon la même agence de presse. 

La pression migratoire ne faiblit pas. Depuis plusieurs mois, un nombre croissant de migrants, pour l'essentiel des Syriens, des Afghans ou des Africains, tentent de traverser dans des conditions périlleuses la mer Egée pour rejoindre les îles grecques, portes d'entrées de l'Union européenne (UE). Les autorités turques affirment avoir porté secours à plus de 42.000 migrants au large de leurs côtes depuis le début de l'année 2015.