Mort d’un soldat français blessé en Afghanistan

  • A
  • A
Mort d’un soldat français blessé en Afghanistan
Partagez sur :

Ce soldat du 3e Régiment d'infanterie de marine de Vannes avait été rapatrié en Allemagne, après avoir été blessé vendredi en Afghanistan.

Un soldat français du 3e Régiment d’infanterie de marine de Vannes est mort dimanche des suites de ses blessures. Il avait été blessé vendredi en Afghanistan par l'explosion d'une bombe qui a fait un mort et huit autres blessés.

Thomas Rousselle, âgé de 30 ans, marié et père d'une petite fille de 3 ans, avait été rapatrié en Allemagne dans la nuit de vendredi à samedi par un avion militaire américain et hospitalisé sur la base américaine de Ramstein. Durant ses onze années de service, il avait notamment participé à la force de stabilisation (SFOR) en Bosnie-Herzégovine en 2000, à l'opération Pamir en Afghanistan en 2004, à l'opération Licorne en Côte-d'Ivoire en 2004 et 2006, à l'opération Trident au Kosovo en 2005 et à l'opération Boali en République centrafricaine en 2008. Il s'agit du 31e soldat français mort en Afghanistan depuis le déploiement du contingent français dans ce pays, fin 2001.

Trois autres blessés, les plus grièvement touchés par l'explosion qui visait un convoi blindé français vendredi dans l'est de l'Afghanistan, ont également été rapatriés de la même manière et cinq sont toujours hospitalisés à Kaboul. "Il est possible que parmi ces derniers plusieurs soient rapatriés en France mais cela dépend de l'évolution de leur état de santé", a précisé dimanche l'amiral Christophe Prazuck, de l'état-major des armées à Paris.

Le ministre de la Défense Hervé Morin a fait part de sa "grande émotion" dimanche exprimant "sa plus grande reconnaissance à l'égard de ce militaire qui a courageusement donné sa vie au service de la France et de la paix". François Fillon "exprime sa reconnaissance et celle de la nation toute entière à l'égard de ce militaire français qui a fait don de sa vie dans l'accomplissement de sa mission", indiquent ses services dans un communiqué.