Mormon, gay et fier de l’être

  • A
  • A
Mormon, gay et fier de l’être
@ EUROPE 1
Partagez sur :

LES HISTOIRES D'@ - Adam White, 21 ans, veut changer les mentalités au sein de l’Eglise de Jésus-Christ.

Si je vous dis « mormon », vous pensez costume noir et Bible à la main dans le métro, vous pensez voeux de chasteté et famille nombreuse. Des préjugés ? La Brigham Young University, juste au sud de Salt Lake City, est le saint des saints pour les étudiants mormons. 1.800 élèves, 98% de croyants pratiquants. Et parmi eux, une poignée de jeunes gays qui ont en tout cas décidé de faire entendre une voix différente au sein de l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Adam White est de ceux-là. Dans un clip vidéo mis en ligne sur YouTube fin mars, cet étudiant en musique et théâtre témoigne face à la caméra, sans fausse pudeur. Mieux : avec fierté. Le jour où Adam a compris qu’il était différent, il raconte être allé dans sa salle de bain, s’être planté devant la glace, bien en face, et s’être dit : « ’Adam, je crois que tu es gay’ ».

La suite n’a pas été toujours rose. Et c’est précisément l’objet de cette vidéo, qui fait partie d’une campagne de prévention du suicide au sein de la communauté homosexuelle. Parce qu’il y a urgence à crever l’abcès : 74% des étudiants gays ont pensé au suicide, 24% ont tenté de mettre fin à leurs jours.

A l’adolescence, « j’étais super déprimé et vraiment, vraiment perdu (…) J’avais tellement peur parce que j’avais l’impression d’être ‘cassé’ », raconte Adam. Chez tous les étudiants mormons qui témoignent, le même sentiment de faire quelque chose de mal. Certains racontent avoir prié pour essayer de changer. Car au sein de l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours, l’homosexualité est un ensemble «de pensées et de comportements» qu’il est possible de maîtriser. Et qui ne saurait être « permis » sous peine d’excommunication.

Adam, lui, a choisi d’en parler un jour à un prêtre. Depuis, il respire. Son message aujourd’hui lancé dans cette vidéo à l’adresse de tous les jeunes mormons gays comme lui : « ça va s’arranger ». « On essaie de créer de nouveaux espaces, pour nous, pour être gay et mormon, pour être actif dans l’Eglise ». Alors, c’est sûr, les choses ne changent pas vite mais elles changent petit à petit. Depuis 2007, à la Brigham Young University, on peut simplement se dire gay et ne plus être renvoyé illico presto.