Montréal peut vider ses égouts dans le Saint-Laurent, sous conditions

  • A
  • A
Montréal peut vider ses égouts dans le Saint-Laurent, sous conditions
@ KAREN BLEIER / AFP
Partagez sur :

La ministre canadienne de l'Environnement a autorisé la mairie de la ville à déverser 8 milliards de litres d'eaux usées dans le fleuve, sous certaines conditions. 

Montréal va pouvoir vider ses égouts dans le Saint-Laurent. La ministre canadienne de l'Environnement, Catherine McKenna, a autorisé lundi la mairie de Montréal à déverser 8 milliards de litres d'eaux usées dans le fleuve. De strictes conditions sont cependant appliquées, afin de limiter l'impact sur la nature. Cet arrêté ministériel a été pris pour permettre à la métropole québécoise de déverser ses toilettes dans le fleuve pendant d'importants travaux sur une conduite acheminant en temps normal ces eaux usées vers une station d'épuration.

Surveillance permanente du fleuve. Dès lors que ces critères seront respectés, l'opération pourra débuter et devra être conclue avant le 5 décembre. La municipalité montréalaise a notamment l'obligation d'assurer "une surveillance visuelle" permanente des eaux usées rejetées et devra mettre en place "des barrages flottants ou d'autres mesures si des matières remontent à la surface", a indiqué le ministère. Montréal doit en outre effectuer des relevés divers sur la qualité de l'eau et de la flore, autour des points de rejet, jusqu'en juin 2016, et transmettre ces données au ministère de l'Environnement.