Mohammed Assaf, chouchou de la finale d’Arab Idol

  • A
  • A
Mohammed Assaf, chouchou de la finale d’Arab Idol
@ CAPTURE YOUTUBE
Partagez sur :

La Cisjordanie et Gaza espèrent célébrer, samedi soir, la victoire du candidat palestinien.

C’est samedi soir que tout se joue. Les trois finalistes de l’émission Arab Idol, déclinaison de l’émission de télécrochet American Idol, s’affrontent sur la scène de Beyrouth. Parmi eux, Mohammad Assaf, 23 ans, originaire de Gaza et grand favori de la compétition. Il est le premier Palestinien jamais qualifié, suscitant une énorme attente parmi les Cisjordaniens et les Gazaouis.

Des SMS gratuits pour le soutenir. Le candidat, issu d’un camp de réfugiés dans la bande de Gaza, au joli minois reprend d’une voix cristalline des chants traditionnels palestiniens. Des atouts qui lui valent d’être la coqueluche du public de l’émission, également érigé en symbole de l’union des Palestiniens. Ses deux concurrents sont un Egyptien et une Syrienne.

>> A lire également : Mohammed Assaf, idole des Palestiniens.

Samedi, il devra recueillir un maximum de votes du public pour être le nouvel Arab Idol. Les téléspectateurs voteront par SMS. Pour soutenir Mohammad Assaf, deux sociétés de téléphonie ont mis en place la gratuité des messages destinés au candidat. La Bank of Palestine a, de son côté, indiqué qu’elle reverserait 30 centimes d’euros à Mohammad Assaf pour chaque SMS envoyé.

"La fierté de la Palestine". Le président Mahmoud Abbas lui a également témoigné son soutien. Il aurait demandé aux ambassades palestiniennes d’encourager leurs ressortissants à voter pour le jeune candidat, qu’il surnomme 3la fierté de la Palestine et des nations arabes3.

Et puis, à Ramallah, certains cafés proposent d’envoyer un SMS pour chaque client qui consommera une boisson. "En votant pour Mohammad Assaf, on vote pour la Palestine", ont écrit certains sur la page Facebook du candidat.
 
 De grandes fêtes sont prévues en Cisjordanie et à Gaza si Mohammad Assaf décroche le titre de vainqueur.